Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Homophobie, le retour du fils de la revanche

Est-ce l'effet de cinq années de droite dure et stupide qui conduit aujourd'hui à un retour galopant de racisme et d'intolérance de tous bords ? Est-ce le froid sibérien et bien normal pour un 1er février et des engelures qu'il procure qui fait dire des conneries aux gens ? Est-ce parce qu'on tambourine du tambourin à longueur de journée que tout va mal, que le petit peuple s'agace et rejete ses concitoyens ? Le dernier album de Nolwenn Leroy justifie t-il de tels débordements ? Bon ok, rien à voir avec Nolwenn, je cherche juste le semi de la cause de ce retour de la parole homophobe.
Certes, l'homophobie fut, est, demeure et perdura, on ne peut hélàs rêver d'un monde débordant d'intelligence. Mais que "l'élite" de la nation l'utilise me choque plus que lorsqu'un plouc du fin fond d'une campagne française, traite un garçon qui aime les fleurs et les céramiques de pédésexuel. Je place "élite" entre guillemets, car il me semble que, parfois, la fonction ne demande plus autant de matière grise que dans les épisodes précédents de notre histoire.

Il y a quelques jours, l'inénarrable Christine Boutin a dit à peu près ceci : "non mais l'homosexualité ne me gêne pas, chacun fait ce qu'il veut...enfin ce qu'il veut...ce qu'il PEUT !". Comprenez par là chers amis homosexuels, que si vous êtes de la jaquette (pour les garçons) ou que vous conduisez de gros camions (pour les filles) vous n'avez pas eu le choix, rejetés comme des malpropres par le sexe opposé. Ahahaha. Remarquez, c'est toujours mieux que de traiter les gaypettes de malades mentaux, cette histoire est presque derrière nous, il y a déjà quelques dizaines d'années que les gens dits "normaux" n'ont plus peur de nous serrer la main sans avoir peur de choper une péditude aiguë ou une lesbiennite chronique.
Oui ami hétéro, sache que nous les homos on n'a pas eu de bol : nous sommes devenus gays car petits déjà, le sexe opposé nous jettait des petits cailloux dans les yeux dans la cour de récré. Je passe sur l'adolescence, enfermés dans des cachots. Et une fois adulte, le désert, pas une réponse à notre annonce sur Meetic. Alors quel non-choix s'offrait à nous ? Les ordres ? La légion ? Mais non mon ami normal hétérosexuel et reproducteur, que nenni : l'homosexualité bien sûr ! Oufff, heureusement qu'il restait cette voie pour obtenir un semblant de vie amoureuse et sexuelle dans ce monde de brutes !

Pour ceux et celles qui n'auraient pas compris, tout ceci est faux. Les homosexuels ont grandi comme vous, ont eu les mêmes jeux que vous, les mêmes aspirations et les mêmes rêves...Si,si.
Mais pas dans le monde de C. Boutin. Dans son univers à elle (un univers de 4cm sur 3), les homos n'ont pas eu le choix : trop petits, trop gros, trop maigres, trop pas assez, trop cons, trop moches, et de ce fait, ne trouvant pas de partenaire pour s'accoupler, ils ont dû jouer à touche-pipi avec une personne du même sexe. C'est triste. C'est oublier, chère Madame Boutin, le sens de l'esthètisme très présent chez les gays, et qui, comme les hétéros, tombent amoureux de quelqu'un parce que la personne leur plaît physiquement et intellectuellement, et non juste parce qu'elle pisse de la même façon, debout ou assis selon le cas. 

   

   
Ce soir, le premier ministre François Fillon sur le mariage gay a dit à peu près ceci : "pas question, car cela pose la question de l'adoption et nous pensons à la sécurisation des enfants" ; ce propos est fondamentalement homophobe car il sous-entend que dans ses bases, le couple homosexuel est un couple déséquilibré. Les anti-adoption pour les homos se basent sur le principe qu'un enfant doit avoir une image masculine, celle du père, et une image féminine celle de la maman. Bien. Je ne remets pas en cause les fondements de la nature : pour faire un enfant, un homme + une femme. Ok, on est tous issus de cette addition. Mais les bien-pensants sont-ils assez cons pour croire que les homos sont isolés ou juste coincés dans leur ghetto de pédés ?
Détrompez-vous les niaiseux, les androgames ont des amis hétéros, dont certains sont parents, et même il paraîtrait, allez savoir, qu'ils ont des familles avec des pères, des oncles, des grands-pères, des cousins, des tantes (ahaha), des mères, des cousines etc...Donc les deux sexes représentés, donc un univers tout à fait normal pour élever un enfant.
Il a de plus était prouvé, et ce, depuis longtemps, que les enfants qui grandissent dans un couple homo, s'épanouissent très bien (je ne vous ferais pas l'affront de dire "mieux") et que cela ne pose aucun problème particulier (sauf ceux créés par les autres qui ricanent dans la cour de récré sur leur situation si particulière à leurs yeux). Et ces familles homos avec enfants sont de plus en plus nombreuses et toujours laissées à l'abandon par le gouvernement. Pour finir, quand je vois les ados et gosses d'aujourd'hui (pas tous évidemment) et les situations familiales en déchirement, je me gausse et pense que finalement, ces gosses se seraient peut-être plus marrés chez des pédés.

Puis il a dit ceci :  "le mariage n'est pas adapté à cette situation" ; comprenez par "situation", être gay. Monsieur Fillon, je suis une femme, j'ai une famille, je suis allée à l'école de la République, mes arrières et grands-parents ont fait la guerre, je suis une citoyenne comme vous, je bosse, je paie des impôts, je consomme et dépense mes euros dans vos putains de boutiques d'hétéros, je laisse ma place aux petites vieilles dans le métro, je dis "bonjour" et puis "merci", je vote, je cotise pour ma mutuelle et la retraite de mes concitoyens, alors dites moi Monsieur Fillon dans quelle genre de situation suis-je donc ? Le seul fait que ma vie amoureuse ne soit pas catholiquement acceptable fait-elle de moi une paria à mettre au ban de la société ? Pour votre gouverne, je ne suis ni militante, ni lectrice de Têtue, je n'ai fait la Gay Pride que deux fois et pas pour revendiquer juste pour écouter de l'electro dans les rues parisiennes, et je ne suis pas plantée dans le ghetto homo que je ne fréquente plus, il m'arrive même de regarder TF1, c'est dire le recul que je peux avoir ; une gay plongée dans un monde hétéro, monde que moi je ne rejete pas, parce qu'à mes yeux tout le monde est libre de ses choix (et puis faut penser à la survie de l'humanité, j'suis pas conne).

Il est d'autant plus difficile d'accepter de telles inepties quand, comme moi et les miens, l'homosexualité n'a jamais été considérée comme une "anormalité" quelconque. Je fais partie du minuscule pourcentage de gays non coming-outés parce que dans mon esprit (étriqué ?) aimer un garçon ou une fille ne fait aucune différence.
Pour finir, les gays ne passent pas leur vie à baiser. Le saviez-vous ? On a la même vie que les gens "normaux", les mêmes rêves et les mêmes emmerdes, j'en ai donc marre que l'on soit stigmatisé uniquement par notre sexualité. Oui, les gays sont doués de sentiments, ça vous la coupe hein ?

Alors quand est-ce que nous serons considérés comme des citoyens à part entière ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

La Souris 10/02/2012 23:38

...quand je n'ecris rien après avoir cocher "j'aime", c'est parce que je suis en osmose avec ce que tu dis et/ou que tu le dis mieux que moi je ne saurais l'exprimer. De toute façon, je suis une
inconditionnelle souriante qui aime réfléchir sur tes articles !

c'est moi qui commande ! 05/02/2012 12:31

Huhuhu, merci Bubu. On a beau se relire 50 milliards de fois, on sème des fautes. Merci, je corrige donc par "il a étés prouvait" ^^

bubu 05/02/2012 07:17

Euh t'as fait une faute au 4° paragraphe "il a de plus été prouvé" à passer son temps à regarder les NRJ music awards en boucle, voilà le résultat...

c'est moi qui commande ! 03/02/2012 19:38

Si seulement tout le monde pouvait penser comme toi ^^

rousse19 03/02/2012 13:54

je connais des couples hétéros qu'on devrait stériliser pour éviter de rendre des enfants malheureux !!! Un père qui picole et tape sur sa femme et ses gosses, une bonne femme incapable de
transmettre des valeurs saines à ses gamins qu'elle ne pond que pour toucher des allocs... c'est aussi ça les couples hétéros... et c'est sécurisant ça ??? le jour où les connards comprendront que
homo ne veut pas dire déviance sexuelle (comme si vous passiez votre temps à baiser, merde, je vais devenir homo alors, ça doit être vachement plus marrant du coup ! ^^), il y aura de la route de
faite... Boutin, le mépris à l 'état pur ! ptttchttt (bruit de crachat dans sa tronche, c'est tout ce qu'elle mérite !)