Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Est-ce que poker c'est tromper ?

Alors attention, pas d'amalgame, je ne parle pas ici du jeu de cartes qui se joue avec des lunettes de soleil, mais bien du "pointé du doigt" très répandu sur Facebook.

Car sur Facebook on fait beaucoup de choses avec les doigts : non ce n'est pas sale.

On peut dire : "wow, c'est super !" en levant le pouce lorsqu'un ami publie une photo de petit chaton qui gerbiboule sa pâté à la truite.

On peut aussi "poker", et "poker" (se prononce poquer) c'est ça :

Capture-2-copie-5.gif

 

 

 

Le "poke" est une chose formidable qui consiste à dire : "hé ho, oh hé, j'suis là !" ; on suscite l'intérêt, on éveille l'attention, ou alors, et alors j'ai peut-être mal compris, on a une raideur inopinée de l'index accompagnée d'un toc compulsif qui consiste à tapoter sur l'omoplate de gens qu'on ne connaît pas.

Le poke demande une réponse. Ce qui fait qu'en retour, on poke l'autre. S'en suit une bataille de doigtés jusqu'à lassitude OU passage réel à l'acte.

Personnellement, il y a des gens sur Facebook que je multi-poke sans les connaître. Oui, je doigte des inconnus et ne voyez là rien de dépravé dans mon attitude, sinon mon index je vous le fourre dans l'oeil jusqu'à atteindre le fond de votre cervelet de loutre.

Pourtant, mes parents m'ont bien dit de ne pas mettre mes doigts n'importe où, mais c'est plus fort que moi, j'ai le poke facile.

Certains, à laisser trainer leurs doigts, l'ont payé cher, comme le lapin con de la RATP.

 

Capture-1-copie-12.gif

 

Du bon usage du poke

Alors finalement, que faut-il attendre d'un poke ? Doit-il laisser indifférent ? Se faire poker quand on est en couple est-il un acte condamnable ? Un poke doit-il vous stresser les mollets : "il m'a poké, je dois le poker, parce que si je poke pas, il va croire que je m'en fous, que je fais la gueule, ou que j'ai une insensibilité de l'omoplate gauche ? Et si je réponds, est-ce qu'il va croire que j'ai déjà retiré mon slip et que je l'attends toutes cuisses dehors ? ". Poker n'est pas jouer ? Et si je poke plus de 10 fois la même personne est-ce que je dois l'épouser et lui faire des gosses ? Doit-on coucher avec les gens que l'on poke ? Le poke est-il le dernier signe d'une vie sociale réduite à néant du style : "je te touche que du bout du doigt parce que j'ai trop peur de choper la gale"... ?

 

Capture-4-copie-3.gif

 

PoQuer comme un foufou, oui et après ?

C'est tout de même une drôle d'invention que ce poke sur Facebook. Toquer sur l'épaule d'autrui pour lui rappeler qu'on est encore en vie semble résonner comme un cri de désespoir. Ne pas répondre peut engendrer de tragiques souffrances, voire la mort.

Mais cela est-il suffisant ? Pourquoi Mark Zuckerberg n'utilise pas les 3 autres doigts de la main ? Aujourd'hui, seuls le pouce et l'index sont sollicités, et le majeur ? On pourrait faire plus ample connaissance avec un majeur. Bon, j'avoue que le tout petit doigt du bout de la main qui ne sert jamais à rien aurait une action limitée à moins de s'appeller Austin Powers.

Mais concernant le majeur (interdit aux mineurs) on pourrait passer facilement du poke au foke, et, au final, marier des gens sur le premier réseau social.

 

Capture-5-copie-2.gif

 

Petit avertissement à l'attention des usagers du poke :

Il faut bien réfléchir avant de poker. Tout contact physique peut prêter à confusion.

 

Capture-7-copie-1.gif

Comment réagir à un poke ?

Hé bien petit lutin, tout dépend de qui te poke et comment il te poke. Regardons en détails les différents pokes possibles :

 

un membre de la famille : ça va, ça reste entre gens de la même lignée. Attention toutefois, si le poke se multiplie et devient quotidien, on peut tomber dans la consanguinité, l'inceste et ce genre de trucs un peu bizarres dont on parle dans Confessions Intimes. Sinon, c'est pour vous rappeler que vous vous êtes comporté comme un connard au dernier repas de famille et que, le week-end prochain, vous avez intérêt à apporter une belle boîte de Mon Chéri.

 

un collègue de boulot : oulala, poke très dangereux, car probablement peu sincère. Le collègue poke pour vous rappeler que c'est LUI qui aura la promo, que c'est LUI auquel le chef a confié un gros dossier, que c'est LUI et encore LUI qui déjeune chaque midi avec Brenda la secrétaire nichonnée. Le poke entres collègues est une façon de rappeler l'enjeu, et la supériorité au sein du clan. Méfiance.

Conseil + : évitez de poker un supérieur, ça fait trop : "je prépare le terrain pour demander une augmentation". Peu discret et assez infantile.

 

un ami proche : si c'est un ami que vous voyez régulièrement et qu'il vous poke, ça peut vouloir dire : "en fait je fais style ça va hein, mais ça va pas en fait, donc si tu as 10 minutes dans la semaine pour prendre un café afin que je m'épanchasse, je suis dispo". Si l'ami proche vous poke tous les jours, voire plusieurs fois par jour, c'est plus grave de type : "attention j'vais me flinguer" OU  "je t'aime en secret, ihihihi".

 

un contact Facebook : vous ne connaissez pas cette personne pour de vrai, c'est l'ami d'un pote, d'un proche, d'une cousine, d'un voisin de Facebook. Vous ne vous êtes jamais vu, et c'est peu probable que ça arrive. Si le poke est rarissime on peut comprendre : "machin m'a dit que tu étais cool et j'aime bien ta photo de profil". Si les pokes s'enchaînent, faites gaffe : "je fais une grosse fixette sur toi, tu peux m'envoyer un de tes slips ?"

 

un(e) ex : le message est simple : "reviens !!!"

 

une star du showbiz : oui, ça peut arriver. Si c'est Tal, ne répondez pas, et retirez la discrètement de vos mentions "j'aime". Si c'est Leonardo DiCaprio : réservez direct un billet aller-simple pour L.A !

 

un inconnu : fuyez, c'est forcément un tueur de filles qui font du footing !

 

 

Capture-8-copie-1.gif

 

Conseil de moralité à inscrire sur un petit post-it :

Ainsi, comme il en va de toute chose, pokez avec modération.

 

Capture-9-copie-1.gif

 

 

 

Le mot de la fin :

 

King Kong s'il te poke, il te tue !

 

 

L'image émotionnelle de la fin :

 

 

Capture-10-copie-1.gif

 

Spielberg, c'est juste un putain de visionnaire quand même !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

C'est moi qui commande ! 10/03/2013 16:20

Bien sûr que si Barnard, j'ai bien connu cette époque des pokes, puisque j'ai eu un Amstrad CPC 6128 ! Il est vrai qu'à notre époque, le poke servait à tricher. Est-ce le cas aujourd'hui avec le
poke de Facebook ?

les cafards 10/03/2013 10:48

et on peut poquer Facebook qui voit de la pornographie partout ? on en parle ici http://cafardages.over-blog.com/article-tous-a-poil-avec-facebook-116007561.html

barnard 08/03/2013 01:27

on faisait deja des poke sur commodore 64 pour avoir les vies infinies sur les jeux , mais vous n'étiez pas encore née !

Sékateur 10/02/2013 21:59

J'apprends de drôles de trucs en venant ici, moi...

Dieu 10/02/2013 20:48

Poquer :
1/ au jeu de boules, jeter sa boule, de manière à ce qu'elle reste immobile sur son point d'impact.
2/ puer.
3/ [surtout au Canada](dans qqn/qqc.)heurter, se heurter.
.
.
.
si on rajoute ton poke de doigt ... c'est moi ou c'est très sexuel tout ça ?