Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Un monde dans lequel il vaut mieux être un camé célèbre

Le monde est tordu. On part en biais depuis le début, pas étonnant que l'avenir de l'être humain soit si sombre.

Dans ce monde donc, il n'y a pas de demi-mesure. Être un anonyme ne pardonne pas et ne pardonne rien. Il vaut mieux être un camé célèbre qu'anonyme, il vaut mieux être un raté plein aux as que pauvre. Le peuple ovationne le génie tordu qui tripote des petits chiens, mais il jete aux loups  le premier pélerin inconnu qui fait de l'oeil à des petits chats. Nous sommes de grands malades, il est donc bien normal que notre pourri du dedans pourrisse la planète entière et tue les pandas.

 

Je voudrais vous parler de Jean-Michel Basquiat. Il y a une expo Basquiat sur Paris actuellement. Basquiat est porté aux nues. Je n'ai rien contre l'artiste dont j'adore le style looké/collé/bohème chic/ artiste quoi. Son oeuvre ? On en pense ce que l'on veut, gribouillages, vomi de gouaches pop art ou chefs d'oeuvre d'un digne héritier de Warhol. Peu importe, ce n'est pas de ça que je souhaite m'entretenir avec vous ce soir. Je veux vous parler de la mort de Basquiat. Ce dernier est mort à 27 ans d'une overdose. J'ai envie de rajouter : comme un con d'une overdose. Mourir à cause de la clope, de la drogue, du pinard, et de tout autre excès de produits reconnus dangereux est d'une connerie hallucinante. On a les brouillards que l'on peut, toutefois, inhaler, se piquouser ou boire à volonté un produit que l'on sait mortel relève de la plus profonde crétinerie humaine. Ou alors, c'est ne pas aimer la vie, et là c'est un autre débat. Alors oui évidemment, on peut dire que ces toxiques désinhibent et permettent aux artistes de créer des choses formidables. D'accord. On dit que ces substances permettent d'ouvrir des verrous cérébraux innaccessibles sans poison. OK. L'homme est-il une faignasse au point de se suicider à petits feux pour dépasser les frontières de son imaginaire et trouver l'inspiration ? Une oeuvre vaut-elle un décès dans son vomi ?

 

Parce que l'overdose des artistes, c'est comme le suicide chez les rockeurs : c'est sexy, ça fait rêver les jeunes. Kurt Cobain s'est tiré une balle dans la bouche ? Wow, quel génie, quel héros ! C'est connu, quand on est un rockeur, vaut mieux crever jeune. C'est mieux, pour la postérité. Mais si René votre voisin se tire une balle dans la bouche, alors c'est comment ? Horrible, nul, dégueu.

L'overdose est une mort conne qui fait mal à celui qui la subit. Peu d'overdoses sont douces, on crève comme un con en convulsant, en saignant par tous les pores, en vomissant ses tripes.

 

Alors ce qu'il faut vraiment dire, c'est pas que Basquiat poète et peintre maudit est mort comme un poète et peintre maudit, mais qu'il est mort comme un con, à cause d'une addiction à la con.

 

C'est tout.

 

C'est vrai que pour porter un t-shirt comme ça et avoir les cheveux jaune poussin, valait mieux être drogué !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

innyatima 05/06/2011 17:16


Ha ba comme Justine Bieber (non me tue pas de suite attend de comprendre pourquoi je parle de lui (enfin elle, j'ai mis un E à Justin, m'en suis rendue compte après lolilol...)) le disait : "Je me
sens comme le Kurt Cobain de ma génération !" Ce à quoi le fantôme de Kurt à répondu : "Je me sentais comme Justin Bieber à l'époque, c'est pour ça que je suis mort."

Entre parenthèses, se tirer une balle dans la tête avec un fusil à pompe, de plus avec une dose d'héroïne dans le sang qui échelonne les dimensions du soutif de Victoria, soit il a des bras en
mousse de 2 mètres de longs et une (mal)chance incroyable, soit il s'est pas suicidé et - ho - y'a eu vice de procédure.

Tralalalala.


requiem29 20/10/2010 20:45


Je connais un peu mieux la musique que l'art moderne, aussi te croirais-je sur parole lorsque tu dis que Basquiat était un génie, mais pourrait abonder des heures sur le fait que la meilleure note
que Kurt ait joué, c'est "pan" sur un fusil...