Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Twi'lien ou Al'light

Demain, Twilight 4 Révélation partie 1 sort au cinéma. Il y a quelque temps j'avais écrit un article résumant l'histoire de Twilight, soit des anormaux (un vampire et un loup-garou) en rivalité pour le coeur d'une jeune jouvencelle tout le temps grippée (Bella Swan). En 3 épisodes, le couple phare vampire / Bella, n'a toujours pas consommé, se bisouillant comme des puceaux. Impossible de passer à l'acte, le vampire ne sachant pas se maîtriser et prenant peur à chaque fois qu'il a une érection. Ainsi, pour ne pas faire du mal à sa dulcinée (et on ne parle pas de sodomie), le beau vampire fait le choix de l'asexualité, concept très à la mode aujourd'hui.
En plus, comme le vampire est décédé à l'âge de 17 ans en 1918, il se comporte de manière élégante avec les femmes, et place ses verbes avant les sujets, un peu comme Yoda. Maintenant, cet abruti est bloqué éternellement à un an de la majorité. C'est trop con.

Dans l'épisode 4, ils vont coucher, ils vont en exploser le lit (un parallèle avec la chanson du groupe Il était une fois avec les draps qui s'en souviennent ?), et cette pauvre Bella ainsi dépucelée va aussitôt tomber enceinte, c'est ce qui s'appelle foutre sa vie en l'air. Cela va sûrement parler à toutes les nullasses de 16 ans qui tombent enceinte, alors qu'au 21ième siècle il existe tout plein de choses super pour éviter ce genre de désagrément : la pilule, le préservatif, le stérilet, et les aisselles non épilées. Je rappelle aux jeunes gens qui lisent ce blog que, parmi tous ces moyens mis à leur disposition, un seul protége ET des maladies ET des enfants ; les aisselles non épilées bien évidemment.

Comme nous sommes dans une histoire fantastique, Bella va se muter en Ripley, l'héroïne brushée d'Alien. Un mutant va lui pousser dans les entrailles et la bouffer de l'intérieur. Génial ! Terminé les petits bisous avec Jacob qui sent le chien mouillé, finito les dépressions de Bella dès que son vampire n'est plus là, adieu la customisation de moto à deux balles, Twilight devient gore. Hommage à l'anorexie, au lieu de grossir, Bella mourante va peser 20 kilos à sec. Et au bout du compte, elle va pondre un monstre, en tâchant la moquette et les rideaux. Au départ, la censure avait demandé à ce que cette scène soit coupée, ou que le film soit interdit aux moins de 16 ans. Quand on sait que le public de Twilight a environ 12 ans et demi, les producteurs ont mis le hola, ce qui fait qu'au final, le film n'est interdit qu'aux moins de 13 ans. Twilight ne rigole plus, à se demander ce que va proposer la 2nde partie : Bella va coucher avec sa monstrueuse progéniture en référence à l'Alien de Jeunet, où l'on découvre une Ripley clonée qui fait des papouilles à la mère pondeuse des bestioles qui bavent de l'eau de javel ?

Etant une fan de "cinéma de genre" je ne peux que me réjouir de cette plongée du film pour midinettes dans le gore le plus absolu. Quelle joie d'initier nos jeunes pousses au cinéma fantastico-horriblo-gore avec un peu d'hémoglobine qui tâche le teint trop pâle et trop parfait d'Edward Cullen le vampire. Quelle magnifique parabole sur la dureté de la vie à mille lieux du monde de bisounours étalé comme une trop mauvaise confiture dans des merdouilles de type Hannah Montana. Il était donc logique qu'en devenant des adultes, l'histoire vire au cauchemar. Ce rite initiatique du passage de l'adolescence à la vie d'adulte risque d'en traumatiser quelques uns et j'espère que, de ce fait, notre jeunesse comprendra qu'il existe une autre voie que celle de Justin Bieber ou Zac Efron.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

myasshole 24/11/2011 18:56

merci