Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Tue-moi si tu peux !

M6 devait diffuser à partir de demain soir une émission à la con intitulée  "Trompe-moi si tu peux".

Le concept arrivait à surpasser celui de l'exaspérante "île de la tentation", fallait le faire. Vous imaginez un peu ? Les boîtes de prod recrutent des humains, les humains les plus tordus sur Terre, et ils leur demandent de créer des concepts d'abruti pour un public de veaux. Je vous raconte pas les séances de brainstorming camisolées et sentant le fenec cancéreux de la gorge !

 

Dans l'ïle de la tentation, le but était d'essayer de ne pas tromper son conjoint en sachant que vous étiez saoul du matin au soir et que des bombes anatomiques se frottaient à longueur de temps sur votre genou (un peu comme les chiens en chaleur, oui). A chaque fois ça se trompouillait un peu ("olala il lui a léché le lobe !") voire beaucoup ("oh mon Dieu ils sont tout nus à moins de 5 centimètres l'un de l'autre !"). On y voyait le fameux "feux de camp" ou la présentatrice tyrannique montrait les images des délits, et les trompés se posaient des questions hyper existentielles : "être tout nu, c'est tromper ?"

Trompe-moi si tu peux allait beaucoup plus loin : on recrute 10 couples si possible débiles, on les sépare, et chacun doit faire croire qu'il est en couple avec quelqu'un d'autre. Comme le but du jeu est que les autres concurrents doivent y croire, chaque membre du couple devait rouler des palots, tripoter, titiller les tétons, biger les genoux d'un ou d'une autre, ce qui, il faut bien le dire est non seulement un concept à la con, mais moi je me demande quel couple est assez idiot pour s'inscrire à une pareille torture (des échangistes ?)

Mais bon voilà, l'émission  est déprogrammée.

 

 

 

Pour votre culture peinturlesque : "La femme adultère" de Johann Karl Loth. Bon là elle chiale parce que Jean complote dans son dos, Yves ne la regarde pas et porte une fourrure de tapette, Michel est vieux, David a un ventre de buveur de bière, et en plus elle passera jamais sur M6, sa vie est foutue.

 

Pourquoi allez vous me dire ? Je sais que ce sujet vous passionne tout autant que l'affaire Woert/Bettencourt/parce que quand même vous le valez bien et je fais ce que je veux avec mes cheveux je peux même te les foutre dans les yeux, mais croyez moi la raison invoquée est plutôt triste.

La télé-réalité a déjà suicidé des candidats dans d'autres pays. En France, nous y avions miraculeusement échappé (Loana est en sursis et on se demande comment Cindy Sanders n'a pas tenté de le faire après le buzz honteux phénoménal sur sa pomme) malheureusement tout a une fin. Un sociologue expliquait il y a peu que ,le jour où la télévision française tuerait son premier candidat, ce type d'émission devrait impérativement se remettre en question. Quelque chose serait définitivement brisé, et le spectateur pourrait (devrait) enfin prendre conscience que la real TV n'est ni anodine, ni sans danger. Les humains qui y participent sont des bêtes de foire auxquelles on demande de réaliser des tours en leur promettant en échange une célébrité vite gagnée. A la place de cela, c'est la honte à vie, on déballe vos slips sales, on vous tue socialement parlant.

Les producteurs de télé ont toujours crié à la victimisation, contestant les critiques et mettant en avant le fait que la télé réalité était une loupe qui permettait de vivre et voir des expériences humaines inédites. C'est vrai que péter sous les draps ou s'envoyer une nana dans une piscine, c'est incroyablement exclusif, du jamais vu dis donc !

 

Un candidat de l'émission sus-mentionnée s'est suicidé il y a quelques jours. Il était fragile, il a été recruté pour cela, puisque les organisateurs de ces manipulations mentales filmées privilégient les psychotiques histoire de mettre de l'ambiance. Le psy déclare ne pas avoir détecté que cet homme était en détresse psychologique. Mais comme le dit si bien Georges Elgozy dans son amusant Fictionnaire : "Psychiatre : dément dont l'idée fixe  est de guérir d'autres déments".

 

Tous des malades !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article