Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Tout ce qui ne sert à rien (part. 1)

Ce soir je suis déshumaniste. J'aurais pu titré cet article "La Haine" mais ça me fait penser à un film que je n'aime pas, à Marine Le Pen, et à une humeur qui prend beaucoup d'énergie pour peu de résultats. J'enfile les déceptions comme des perles, et le constat qui en découle est : pourquoi ? Nan mais pourquoi bordel de diantre ? Tour d'horizon non exhaustif de tout ce qui ne sert à rien, du moins pour ce soir.

Les chinois ne servent à rien

Depuis 24h tourne une vidéo abominable. La scène se passe en Chine, une caméra de surveillance capture l'innommable : une petite fille de 5 ans traverse une rue, une camionette arrive et ne la voit pas, la petite fille est écrasée. Le chauffeur sait qu'il a roulé sur un humain, mais il ne s'arrête pas ; pas d'argent pour réparer les dégâts, il prend la fuite. Le pire reste à venir. La petite fille bouge encore, des passants passent, regardent, ne s'arrêtent pas. Finalement, après de trop longues minutes, une femme approche...et que fait-elle ? Elle la pousse sur le côté et s'en va. La maman finira par arriver et ramasser sa fille.
Les chinois sont individualistes jusqu'à l'extrême. J'y suis allée, et surtout un membre cher de ma famille vient de ce pays, et me raconte régulièrement des anecdotes sur l'inplacable égoïsme des chinois, un égoïsme qui va de pair avec un profond manque d'humanité. Ils ne sont pas tous comme ça, mais ils sont nombreux à l'être...pas d'esprit de communion à part dans la prière, chacun marche au pas, mais individuellement. Le jour où le peuple chinois se réveillera et fera trembler ce système qui lobotomise leurs cerveaux, il se passera vraiment quelque chose dans le monde. Mais à leur décharge, comment peut-on être solidaire quand on est plus d'un milliard sur le même continent ? Cela me fait une excellente transition pour mon second sujet ...

La reproduction intensive ne sert à rien

En novembre 2011, nous serons 7 milliards d'humains. C'est trop. J'aime beaucoup les enfants, mais la grange nourricière qu'est la Terre ne sera pas capable de nourrir tout le monde, d'ailleurs elle n'a jamais pu. Dans un premier temps elle n'a jamais pu à cause des Hommes et leur individualité exacerbée, plus tard elle ne le pourra pas, parce que l'Homme dans sa grande connerie n'a pas encore compris que les ressources ne sont pas inépuisables et qu'une Terre ça se respecte, et le respect passe aussi par la modération. Mais depuis quand l'humain à l'égo dégoulinant est-il raisonnable ?
 En 2050, nous serons 9 milliards. Nous le savons, ce sera invivable. Que fait-on ? Rien, on continue connement à se reproduire parce que l'instinct grégaire de survie nous l'impose. Doit-on, comme dans certains récits d'anticipation, interdire aux femmes de porter un enfant ? Non bien sûr, nous sombrerions dans le totalitarisme. Pourtant, si l'humain avait un minimum de bon sens il s'adapterait. Mais nos esprits ne sont pas prêts. Nous préferons tout faire imploser par l'intérieur. Des milliers et des milliers d'enfants africains meurent de faim, et aucun pays riche ne se bouge le cul pour les aider. Alors, quand prendra t-on la décision d'empêcher les africains d'avoir des enfants à la pelle ? Ah mais j'en vois un au fond de la salle qui me fait un doigt parce que, dit-il, en disant cela je suis contre la vie, limite fascisante, illuminée, méchante, aigrie, irresponsable et puis le Pape n'est pas pour le latex. D'accord, d'accord...moi j'ai juste envie de dire que je suis contre la mort. Naître pour vivre 4 ans en souffrant, c'est ça la vie ?

   
Geneviève : "Oh Raymond, j'ai la tête ailleurs, je pense à tous ces enfants qui décédent en Afrique, et nous, on est là à se rouler des patins avec notre gomina dans les cheveux, j'ai peur Raymond..."
Raymond : "Oh Geneviève, ta compassion t'honore, mais franchement...on s'en fout !"
Geneviève : "Oh Raymond tu as raison, en plus ce soir j'ai cuisiné des paupiettes de veau"
Raymond : "Bravo le veau !"


Moody's ne sert à rien

Mais c'est qui ces mecs chez Moody's qui, comme une envie de pisser, décident de surveiller et baisser la note d'un pays. Du triple A faisant davantage penser à une andouillette de qualité qu'à un barême économique, l'Espagne vient de descendre à A1. OUUUUUUHHHHH, la honte ! Ils ont aussi décidé de mettre la France sous surveillance. François Baroin avec sa voix de capitaine caverne testostéronée, se dit prêt, pas de soucis, on est bien propre sur nous, tout va bien se passer. Attendons le verdict de Moody's, pas sûr que Bettencourt puisse nous aider sur ce coup-là.
Par contre, faudrait arrêter de confier les loupes économiques à des agences de notation opaques, dont on sait peu de choses et qui font la pluie et le beau temps au gré du vent, ou pas. Moi j'aimerais qu'on voit ces gens de chez Moody's, qu'ils se montrent merde, qu'ils nous expliquent comment ça marche leur règle à euros, qu'ils arrêtent de nous foutre les boules ces cons là.

La miss météo de Canal+ ne sert à rien
 

Mais alors à rien du tout.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

la marmotte 19/10/2011 22:02


On peut pas empêcher les gens de se reproduire mais je suis pour qu'on plafonne les allocs quand on ne vit que du RSA et qu'on fait 6 gosses... peut être que là, les petites cassos prendraient leur
pilule... et ça contribuerait à sauver - un peu- la planète (ouais je sais, moi aussi j'ai vu un doigt se lever, et c'était pas le pouce, mais je m'en fous !)


Sékateur 19/10/2011 20:54


En même temps, le premier sujet apporte un début de solution au deuxième. Si on écrabouille les fillettes, on limite la surpopulation. C'est un mal pour un bien, finalement...