Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Tes dossiers dans ton cumulus

Aujourd'hui, grâce aux avancées technologiques qui défrisent, on peut stocker ses photos, ses fichiers, et plein d'autres choses trop bien sur des disques durs externes. Le concept est génial, c'est pratique, et ça évite aux ordinateurs de suffoquer sous les téraoctets de gibabits de données.

Mais on fait plus fort. Désormais, on peut stocker tout son petit bazar sur un serveur distant appelé aussi le Cloud.

Cloud signifie nuage. Je ne sais pas si vous soupesez bien l'immensité du truc et le concept homérique que cela représente.

Revenons un siècle en arrière. Nous sommes en 1912 : l'année où le RMS Titanic heurte un iceberg le 14 avril à 23h40, emportant avec lui Leonardo DiCaprio, un acteur pourtant prometteur auquel semblait s'offrir une immense carrière, laissant Kate Winslet seule, humide et frigorifée sur un meuble en osier.

Imaginez que nous sommes en 1912, vous interpellez un anonyme dans la rue et vous lui dites ceci :

"Bonjour mon ami, je viens du futur, et je peux te dire ceci : dans 100 ans, on rangera ses papiers dans les nuages".

Là, notre gentilhomme en noir et blanc (oui, en 1912, la couleur n'existe pas encore) se demande ce que peuvent bien inhaler les hommes du futur pour balancer des conneries pareilles.

Des dossiers dans les nuages ? Et pourquoi pas du jus d'orange en poudre pendant qu'on y est ? 

 

Aujourd'hui à Paris, le plafond était fort bas. Beaucoup de cloud dans le ciel. Ce qui nous a amené à penser, mes collègues et moi, qu'en ce mardi 9 octobre, on aurait pu en stocker des fichiers !

 

-----je vous laisse quelques instants pour profiter pleinement de cette vanne-----

 

Le nuage permet donc de ranger des tas et des tonnes de documents. Pas de contraintes de taille, de poids, c'est illimité. Evidemment, c'est aussi très virtuel. Vos précieuses photos sont quelque part sur un serveur dit distant. Personnellement, la distance m'effraie. Qu'est-ce qui me dit que le gestionnaire dudit serveur ne va pas, un soir de beuverie trop arrosée avec un peu d'alcool et tout le bordel, appuyer sur SUPPR et envoyer aux oubliettes dans les tréfonds du néant du cosmos la totalité de mes souvenirs de vacances depuis 1984 ?

Non, le Cloud n'est pas rassurant.

Pourquoi avoir choisi le nom d'une matière immatérielle à travers de laquelle on peut chuter sans fin ?

Pourquoi ne pas avoir choisi un nom bien rassurant comme : SAFE (coffre), LEAD (plomb), Well beefy wooden table (une table en bois bien costaude), Iron cupboard (placard en fer), Gizmo very reassuring (bidule très rassurant)...

Les possibilités étaient nombreuses, au lieu de ça, les mecs qui ont pondu le concept ont choisi un élément volatile et inconstant comme le nuage.

Imaginons la scène le jour de la création du Cloud :

 

Raymond scientifique en bidules informatiques vachement sérieux et théoriques et chiants : "Bon René, on va créer un serveur distant donc très loin et totalement inaccessible qui permettra au peuple de ranger tout son bordel numérique et multimédia"

René, scientifique en CDD intérimaire et prestataire externe : "C'est génial Raymond, je suis bien content de participer à cette avancée technologique de haute-volée. Bon, on va bouffer ?"

Raymond : "Nan mais attends René, tu saisis pas là, faut trouver un nom à notre création divine. Le peuple peut pas parler de serveur distant, c'est trop compliqué on va les perdre dans d'atroces convulsions vomitives"

René : "Alors attends, un serveur distant qu'on voit pas ou alors très flou, dans lequel on peut stocker des fichiers...euh...chaipa, on peut appeler ça...la touffe ?"

Raymond : "Non mais quel est le rapport ?"

René : "Ben une touffe c'est touffue quoi et donc on peut y cacher des choses dedans"

Raymond : "Putain t'es trop con René, qui va appeler son fournisseur d'accès internet pour souscrire à la touffe ?"

René : "Ouais pas con...c'est vrai que j'imagine mal le connard moyen dire qu'il a rangé ses photos dans sa touffe"

Raymond : "Attends, il me vient une idée...Oh purée j'ai une idée, oh putain que ça me fait mal dans les cervicales, oulala elle arrive, oh nom de Dieu je vais avoir un orgasme d'idée là, oh oui ça viiiient, ouiii, ouiiii rhaaaa ouiiii, j'aime ça, pince-moi un peu les tétons René...je....AAAAaAarRRRgGgGLLLLlllll !"

René : "...je suis affligé..."

Raymond : "on va appeler ça...le nuuuuuuageuuuuu !"

René : "C'est un peu pourri non ?"

Raymond : "Ta gueule René"

 

Parfois, faudrait pas savoir comment ça se passe dans les brainstorming de gens intelligents qui inventent des concepts de fous pour les gens comme nous.

 

Capture-1-copie-14.gif

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

C'est moi qui commande ! 17/10/2012 09:17

Merci, merci et bienvenue.
Je sens friser l'ironie non ? Car "distingué" n'est peut-être pas le mot qui sied le plus à mon blog. Toutefois j’accueille et apprécie ce petit commentaire.
Distingué me fait aussi penser à Yann Barthès faiseur génial du petit journal sur Canal+ et qui disait de Pamela Anderson qu'elle était très distinguée.
Toute personne ayant vu un épisode d'Alerte à Malibu comprend que cette remarque est totalement ironique.

Voyance gratuite par mail 15/10/2012 17:23

Je trouve votre site très beau et très distingué aussi. Merci pour votre beau travail et continuez.