Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Spermuter n'est pas jouer

Les aventures de Mr Malchance

 

      

Les dés sont-ils jetés ? DSK a laissé traîner quelques spermatozoïdes sur le lavabo de la salle de bains (ce qui peut arriver en se brossant les dents), et, malheureusement pour lui, sur le col de la chemise de la femme de chambre. Autant dire que là, il est mal barré. Je pense que l'on peut facilement calculer, en fonction de la configuration de la pièce, de la position érectile du membre, de la vitesse du vent, et de la distance de la femme de chambre, où était placé DSK. Car, n'en déplaise aux détracteurs de Dominique, il arrive parfois, sur un malentendu, en se prenant les pieds dans le tapis, qu'un peu de spermute parte à droite ou à gauche. A vrai dire en ce moment, il semble plutôt être parti à gauche, dans les yeux de la gauche, qui, aveuglée par sa bêtise continue son combat interne, les socialistes n'ayant rien appris de 2007. Des benêts, des vrais.

Je m'étais jurée de ne pas parler de cette affaire, mais je n'y arrive pas. Oh rassurez-vous, ici aucun avis personnel, de toute façon je pars du principe que tant qu'un présumé coupable est présumé innocent et qu'on n'a pas prouvé le contraire, pour moi il est innocent.

En plus, après 3 jours de rupture d'anévrisme de ma Livebox, j'aurais pu revenir sur un sujet plus léger. Mais, ça reste léger, puisque le liquide séminal est caloriquement light comme un Tic Tac (soit 2 calories). D'ailleurs, j'ouvre une parenthèse : (sans mettre de parenthèses, balèse)...j'entends souvent des gnagnagna et des gnougnougnou sur le service technique Orange (n'est-ce pas tonton ?), mais je dois dire que là, je suis bluffée. Panne de box le samedi. J'attends. Je finis par appeler hier soir, et une technicienne très gentille qui reformulait extrêmement bien ma demande, m'a expliqué que c'était le repartiteur de ma rue qui avait un problème de dysfonctionnement de type "a marche pu". J'ai tiqué lorsqu'elle m'a assuré un rétablissement dès le lendemain. Ben vous savez quoi ? C'est rétabli, à la date et à l'heure promises. Chapio bas !

 

Mais revenons à nos histoires de semence. Dominique est dans sa chambre après une rude journée à se cogner la dette de la Grèce qui emmerde le monde entier. Imaginez le bordel : des stats, des chiffres, des courbes, des pourcentages. Autant dire que ça vous tue la libido d'un homme. Une fois à l'hôtel : HOP, une vidéo à la demande, location à visionnage unique de "oulalala j'ai perdu mon slip", et Dominique se détend un peu. Face aux courbes d'un autre genre et à l'action palpitante du plombier qui sonne chez une pauvre chômeuse seule à la maison, et comme de par hasard, entièrement nue, et comme de par hasard qui gémit comme une chatte en plein mois d'août, ce qui devait arriver arriva : Dominique se tend.

Et là, entre en scène la femme de chambre qui vient faire le ménage, puisque c'est un peu son métier. Comme elle a passé une sale nuit parce qu'elle a des douleurs dans la rotule, que son volet claque, et que la couette est trop petite, elle n'a pas remarqué que le client de la chambre 2806 n'est pas encore sorti. Elle est perdue dans ses pensées, elle se dit que la poule est forcément arrivée avant l'oeuf parce que l'oeuf est pondu par une poule et que même, si on est logique, ce qui est fort peu probable pour une femme de chambre, c'est le coq qui est arrivé en premier, parce que pour faire un oeuf avec un poussin dedans, il faut que la poule soit cochée par le coq sinon ça fait juste un oeuf à omelette, mais cette histoire est totalement conne puisqu'on nous ne précise pas si l'oeuf est un oeuf à jaune ou un oeuf à poussin et ça fausse le débat. Donc, elle est perdue dans ses pensées. Elle entre, et là, Dominique qui était parti sous la douche pour ne pas saloper la moquette à 8000 dollars le centimètre carré du Sofitel, apparaît.

 

 

"Mais c'est pas moi punaiiiise, c'est pas moi, en plus je suis eunuque merdeee !"

 

 

Leurs regards se croisent, ils sont aussi surpris l'un que l'autre. La femme de chambre crie "Oh my God !" (les américains crient souvent ça), Dominique se prend les pieds dans le tapis, l'orteil droit dans la commode, il part en avant, la femme de ménage s'accroche à lui pour ne pas recevoir 90 kilos de gloumoute sur le coin de l'oreille, ses ongles rentrent dans le torse velu et velouté de Dominique. Au même moment, à la télé, dans la vidéo à la demande, c'est la scène finale avec des "Oh My God!" (c'est un film américain) à tout va, des trémolos dans la voix la femme de chambre couine sous la chute du président du FMI, dans la débâcle, et parce qu'il était parti pour, et selon un angle oblique à la vitesse précise de 3 kilomètres par heure, Domi éjecte la broquette sirupeuse hors de son récipent tout chaud, projetant avec des centaines de petits spermatozoïdes déjà orphelins, la dette de la Grèce, l'équilibre économique mondiale et l'élection présidentielle de 2012. (Point de respiration). Dans un réflexe de bullet time digne de Matrix, la femme de ménage évite le tir qui visait son oeil droit, arrêtant la course de la liqueur socialiste, mais de droite, dans le col de sa chemise à 1 dollar, elle qui n'avait rien demandé, juste un coup de balai sous le lit.

Dominique, désolé, se relève et veut aider la malheureuse assomée et liquifiée à reprendre une position verticale et une forme humaine, mais sous le choc, elle le repousse contre le placard, d'où l'entaille dans le dos du soi-disant coupable. "I'm so sorry" bredouille t-il, imaginant la suite, et la risée mondiale si jamais l'histoire passe la porte. Il veut juste lui dire de ne rien raconter parce qu'il doit sauver le monde et surtout la France dirigée par un nain sadomasochiste, alors il va fermer la porte. Mais, elle, traumatisée par des heures de Fort Boyard, appelé aux States Fort Guantanamo, se croit enfermée alors que le temps est écoulé dans la clepsydre, elle se précipite, il lui demande de se calmer, que tout va bien se passer, la prend par les épaules, et se retrouve avec son propre ADN imprimé sur ses doigts dont la peau est tanée par le temps, tel un bûcheron canadien élevé au jus de cranberries. Dans la panique, il la laisse sortir. Il est perdu, il va au lavabo de la salle de bain se rafraîchir pour reprendre ses esprits, ajoutant son ADN spermatique un peu partout dans la chambre.

C'est la merde la plus totale, une saugrenue accumulation de malchance. Il doit appeler Anne, lui raconter que, pour une fois, c'est pas de sa faute, c'est la faute à la VOD (vidéo on demand), et qu'il a trébuché bêtement.

 

Pourtant,

 

dimanche 15 mai 2011 : DSK est présumé coupable de viol au Sofitel de NewYork sur la personne d'une femme de chambre.

 

C'est trop con.

 

La tentative de fuite : loupée !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

danao 25/05/2011 10:56


RooOoOoOoooooOOOoooOOoooh... !

Comment c'est trop crédible cette théorie... ! Moi j'dis bravo.


requiem29 24/05/2011 23:29


Je sais ce que tu ressent : moi aussi, j'ai essayé pendant une semaine de ne pas en parler, et puis, on craque... Courage : les patchs devraient arriver sur le marché.