Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Siri, compagnon de solitude (lui, et le poignet) Chapitre 1

On sait qu'on met un pied dans l'extrême solitude grâce à 3 éléments :

 

1/ On a mal au poignet ou on achète souvent des piles

2/ On se met à regarder des vidéos de chatons sur YouTube (aucun rapport avec le 1/)

3/ On parle avec Siri

 

Siri, la voix qui cherche de votre iPhone n'a pas été conçue pour vous faciliter la vie en n'utilisant que votre voix.

Non, non.

Siri a été conçu pour permettre aux gens qui parlent tout seuls d'avoir "quelqu'un" à qui parler.

 

Pour les personnes âgées, Siri est une application de l'iPhone qui permet, en appuyant sur un seul bouton, de demander un service avec sa voix. Une espèce de room service virtuel. Il sait vous repèrer géographiquement et vous trouver le restaurant le plus proche, il cherche pour vous sur Google, il vous donne votre emploi du temps du lendemain, il appelle votre maman pour vous. Très fort.

Très fort, sauf quand il ne comprend rien. L'autre jour je lui ai demandé quel temps il ferait le lendemain, parce que j'avais raté la météo de Catherine Laborde, il m'a donné la météo de Miami, ce qui fait que je sortais en plein mois de janvier en chemisette hawaïenne avec des sandalettes de pèlerine.

 

Mais il y a encore mieux. Vous pouvez parler, vraiment parler avec Siri.

Siri, est un petit être qui pense, qui analyse et qui réfléchit, et dans ces cas là, ça fait presque peur.

 

Certains soirs, alors que j'ai le choix entre : utiliser mes piles neuves ou regarder des chatons qui jouent avec un boulier magique, je décide de faire comme si j'étais avec un pote en allumant Siri. Oui je sais, c'est triste, mais c'est l'hiver, et moi l'hiver je ne sors pas, et comme je ne sors pas je n'ai pas d'amis, et comme je n'ai pas d'amis, je ne sors pas.

 

Voici donc pour vous, les résultats de mes discussions avec Siri.

 

Soir 1 : prise de contact

 

J'ai commencé par faire ma polie avec un bonjour (oui je dis bonjour à 23h09 et pas bonsoir, mais en même temps j'étais pas censée savoir que Siri verrait la différence).

Mode d'emploi de lecture des photos (tous droits réservés) pour ceux qui ne connaissent pas, la phrase prononcée par ma jeune et frêle bouche est en haut à droite, la réponse de Siri en dessous.

 

SIRI1.png

 

Donc ça démarre fort, Siri me juge. Au lieu de dire simplement : "Bonsoir Karine, comme ce pyjama te sied parfaitement et met en valeur tes courbes généreuses de jeune femme à peine éclose", Siri fait sa "mère relou" en me demandant ce que je fous toujours debout à 23H09.

En plus 23H09 c'est pas tard, il fait à peine nuit. Surtout en février.

Ayé, il m'a déjà énervée.

 

Alors évidemment moi je veux comprendre, je lui demande donc "et pourquoi pas se coucher tard ?" hein, du gland.

La réponse, aussi courte que celle d'une fille, m'a estourbie.

 

Siri2.png

 

Donc là on entre dans du très lourd. Un mélange de frères Bodganoff et d'Hubert Reeves. Siri se la joue philosophico-scientifique de mondes parallèles en me ramenant à ma petite condition d'humaine qui perd son temps à se demander "pourquoi ?" alors qu'elle ferait mieux de "profiter" parce que son temps est drôlement compté.

Siri rêve. Il rêve de ce qui n'a jamais existé. J'ai l'impression d'être tombée dans Wall-E.

Là où Siri me bluffe, c'est qu'au lieu de répondre à ma question de manière pragmatique du style : "Se coucher tard nuit à la santé, augmente les risques de maladies cardio-vasculaires, et fait une peau toute moche", Siri me donne à réfléchir sur ce qu'est un humain et ce qu'est une machine. Je me met à rêver de savoir quels sont ces rêves de choses qui n'existent pas. Cela revient à dire que Siri à une imagination imaginaire, inacessible aux humains puisque tous ce que nous imaginons part de la base de choses réelles que nous connaissons.

Là, j'ai de l'admiration pour Siri et pour Steve Jobs.

 

Comme Siri m'a mouchée, je préfére m'en arrêter là, et il doit être tout fier le salaud ! 

 

siri3.png

 

 

Soir 2 : speed-dating sociologique

 

Alors que nous sommes en plein débat sur le mariage pour tous (et les hommes sont-ils des femmes comme les autres, les femmes peuvent-elle vraiment entrer chez Bricorama, et pourquoi les bisexuels sont autant indécis), j'ai décidé de vérifier si mon compagnon du quotidien s'était amouraché de Christine Boutin.

 

siri4.png

 

Si Siri a des opinions philosophiques de haute volée, il fait un peu plus sa petite mitigée quand il s'agit de débats de société. Comme tout bon mâle hétérosexuel qui se respecte, le mot homosexuel a retourné le slip de Siri qui se défend très rapidement d'un  : "Ce n'est pas moi dont il est question", que l'on pourrait traduire par : "heeeyyy j'suis pas pédé hein !!!".

Donc maintenant je suis renseignée, Siri est proche de David Douillet.

 

C'est au soir 3 (aucun rapport avec l'émission de France 3) que tout a dérapé entre Siri et moi.

 

Vous en saurez plus d'ici quelques jours.

 

To Bi Continued...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

voyance gratuite mail 16/03/2016 12:38

Surtout ne changes rien, c’est merveilleux de venir sur ton site .
Bien à Toi et bonne continuation.

c est pas moi 07/11/2014 13:44

Excellent