Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Quelques billevesées...

Super connerie

Les hommages tout neufs sont chiants. Je ne parle pas des documentaires qui retracent la vie de purs génies, tel que l'excellentissime doc sur Gainsbourg proposé par l'émission Hors-Série sur France 3  il y a quelques jours,  nan je parle d'hommage ronflant tout neuf d'une personne à peine partie. Le véritable hommage, celui qui compte vraiment, c'est celui qui vit dans la durée. Si je vous parle de ça, c'est par rapport au décès de Super Nanny, thématique qui est passée en tête des sujets de conversation entre les français, devant Haïti. C'est déjà un scandale que l'on parle davantage d'une "personnalité" de la télévision que d'un drame humain, mais bref passons, on commence à connaître la mentalité surfaite des gens. Evidemment, je ne remets pas en cause la personne en elle-même, Super Nanny était sûrement quelqu'un de sympathique, elle donnait probablement du lait aux petits châtons égarés et tout le bordel, c'est juste que je ne sais pas s'il était bien nécessaire que M6 nous balance une soirée spéciale Super Nanny. Une soirée entière de rediffusion des émissions de coaching pour parents nuls, punaise l'angoisse. Tu parles d'un hommage qui coûte pas cher...et puis après elle sombrera dans l'oubli, voilà, terminé, aplu Nanny, merci d'être passée, au suivant !
Remarquez, demain soir, y'a aussi un super concert au Zénith avec tous nos chanteurs (boulets) français qui vont, attention les deux oreilles, chanter pour Haïti. Bravo ! Encore du paluchage de personnalités qui vont nous faire saigner les oreilles, qui vont interpréter la larme à l'oeil les mêmes titres usés jusqu'à la corde, tout ça pour ne pas oublier. Remarquez on risque pas d'oublier vu que la télé ne parle plus que de ça.
Un conseil : pour aider Haïti envoyez plutôt un chèque aux associations humanitaires. On a assez vu d'horreurs en direct ces derniers jours, pas besoin en plus de se taper Francis Cabrel (pour ma part j'ai envoyé mon petit chèque à : la Fondation de France, Boite Postale 22, 75008 PARIS. Je dis ça juste pour que vous fassiez bien attention aux mails de demande de dons qui sont souvent des conneries monumentales. Quand on pense que certains humains utilisent des drames pareils pour se faire du pognon, moi parfois, je suis pour le retour de la peine de mort en France).

cabaretduneantII.jpg

Actu huitre

Figurez-vous que l'excellente chaîne France 5 va diffuser dans quelques jours un documentaire sur Paris Hilton. Je vous vois déjà vous trémousser nerveusement sur votre chaise, vous commencez à suer sous les bras parce que vous vous dites "oh putain déjà que la TV c'est tout pourri, alors si en plus France 5 la seule chaîne interressante du petit poste, commence à faire dans le pipole, on est mal barrés de la quenouille"...Et j'aurais alors envie de vous répondre oui, et d'apposer sur votre nuque enfiévrée un steack hâchée bien frais afin d'apaiser vos sens, mais rassurez-vous ce n'est qu'un doc intitulé "Huitres en danger". Oh bon sang de bois ! Je ne sais pas exactement qui regarde ce type d'émission (à part les ostréiculteurs) mais je me demande de quoi sera composé le bazar...

le journaliste ému jusqu'à la couenne et aussi un peu mouillé par le crachin breton : "Josette, vous êtes une huitre depuis déjà 10 ans, pouvez-vous nous dire ce qui vous arrive à vous et vos congénères ?"
l'huitre molle  : "ben c'est à cause de ces connards de touristes de merde...il pisse dans la mer, alors évidemment à force on a la perle qui vire au vert, et pis on devient polluée de dessous la coque, et au bout de quelques semaines on décéde bruyamment"
le journaliste dont la couenne émue et humide supporte le poids du crachin normand  : "Mon Dieu, cela veut dire qu'au prochain réveillon on va devoir se taper des bulots ...j'en suis malade..."
le bulot qui passait par là, par hasard : "ah bah non hein, nous on a été pollués par les défécations des touristes allemands, donc euh, c'est pas la peine hein..."

Ces rachitiques du bulbe : les politiques

Je me dépolitise totalement, ça y est, c'est fait. Les politiques (les vrais, ces couillons) arrivent à dépasser en connerie, les Guignols de l'Info, voyez le niveau. La récente affaire Peillon donne juste envie de rendre son petit déjeuner sous forme de Weetabix reconstitué. On pouvait penser que la mégalomanie touchait surtout la droite, fichtre non mes bons amis, voilà que le sieur Peillon est pris en flagrant délit de cour. Non seulement Môssieur Peillon fustige le principe même du débat, mais en plus il demande l'éviction de cette pauvre Arlette Chabot, accusée de faire le jeu de l'UMP et du FN pour les régionales qui approchent. Mais Peillon accuse Arlette en utilisant lui même ce principe de "faire le jeu de", puisque ce gros malin pensait juste faire parler de lui avant les élections. Dans le petit bocal de la politique, tout le monde s'agite et nous fait coucou avec les bras pour se faire remarquer. Moi je n'ai qu'une envie : me rendre rue de Solférino et faire caca devant le portail, puisqu'on ne peut même plus compter sur le PS pour faire remonter le niveau.

La pub lave plus blanc (le cerveau)

J'ai vu une pub consternante d'une société d'assurances (pire que les politiques ceux-là) qui oriente audacieusement ses messages vers le : "en ces périodes difficiles, serrons-nous les coudes, nous sommes comme vous, faut pas se laisser faire et nous on s'engage parce qu'on est comme vous, on a un petit squelette, des petites veines, du sang dedans et on est des êtres très sensibles !". Prout, prout. Visuellement, on est dans le minimalisme, des dessins avec des bâtons, bref tout est cohérent, on est dans la simplicité (ou alors on est dans une ode à l'anorexie). Or, dans leur dernière campagne, ils confondent simplicité et simple d'esprit. On voit un bonhomme censé représenter "nous" assis sur un banc à lire un journal. Là, arrive le gentil conseiller en assurances qui vient remettre le journal à l'endroit, car ce pauvre débile de client (donc nous) est tellement con et illétré qu'il lisait les nouvelles à l'envers. Mwahaha, le con ! Il se disait bien qu'il n'y comprenait rien aussi...heureusement que l'assistant gentil de la compagne d'assurances est là, parce que sans lui, on est TELLEMENT CONS, qu'on lirait tout à l'envers. Merci la compagnie d'assurances qui prend ses potentiels clients pour des glands.

Afficher l'image en taille réelle






Réunion de glands au sommet. Le chef des glands : "bon alors, pour notre prochaine campagne de promo, je propose que l'on prenne nos clients pour de gros cons !"      les autres glands  "ouais bravo ! bien dit ! VIVE LE ROI !!!"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

requiem29 22/01/2010 19:24


Amen


Renard 22/01/2010 17:36


Excellent...