Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Pierre, feuille, puits et ciseaux

Du journalisme de terrain

Comme chaque jour, les journalistes de BFM TV sont sur le terrain. Ce matin, comme y'a rien d'autre à raconter, on parle de la...neige ! Vous savez le truc incroyable qui tombe à l'approche de l'hiver. Toutes les rédactions sont sur le qui-vive, et les reporters sont donc tous plantés quelque part dans une ville de France, bonnet chevillé sur la tête, pour nous montrer ces 10 cm de flocons entassés là par mégarde. Y'en a une qui est à Saint-Etienne. Bon déjà, l'avoir envoyé à St-Etienne, c'est pas sympa, elle a dû sacrément merder pour mériter un truc pareil. On la retrouve donc au bord d'une route, et elle nous annonce plein de choses passionnantes :

 

la journaliste au chaud dans le studio parisien : "alors Isabelle, comment ça se passe ce matin à ST-Etienne ?"

Isabelle, seule dans une rue glaciale à ST-Etienne : "alors vous voyez la neige n'a pas fondu parce qu'il fait froid"

l'autre, au chaud : "est-ce que les gens sortent de chez eux quand même ?"

l'autre, au froid : "ben oui, les gens bossent ils ont pas trop le choix, mais comme vous pouvez le voir derrière moi, la neige, à force d'être foulée, devient de la boue, c'est un peu dégueulasse, on n'avait jamais vu ça ici"

au chaud : "olalala, et est-ce qu'il fait froid ?"

au froid :" ah bah non pas du tout, regardez les gens sont en maillot de bain. Ben oui il fait froid connasse, il fait moins 3 degrés, c'est pour ça que la neige est restée sur les trottoirs"

au chaud : "olalala"

au froid : "mais le plus dangereux vous voyez, c'est ça..."

Elle se déplace, le caméraman la suit, et nous montre une ...plaque de verglas...

au chaud : "oh, mais qu'est-ce que c'est que ça Mireille ?"

au froid :"Isabelle, pas Mireille. Ben c'est une plaque de verglas et je peux vous annoncer sans faillir que si on marche dessus on se casse la gueule"

 

Moi je trouve ça génial un pays où l'information est totalement transparente.

 

Du cristal rose de l'Himalaya

La marque Ushuaia créée régulièrement de nouveaux gels douche, parce que 20 parfums différents ça ne suffit pas. Cette année on a vu fleurir les gels douche BIO. Quelles sont les différences entre un gel douche Ushuaia classique et un gel douche Ushuaia BIO ?

 

- c'est deux à trois fois plus cher

- pour un gel douche à l'oeuf, on est assuré que l'oeuf vient d'une poule qui a couru en plein air

- le jojoba bio est cueilli à la main par des enfants payés en carrés de sucre, alors que le jojoba pas bio est cueilli à la main par des enfants payés en bouchons en plastique

- avec les gels douches classiques, la peau absorbe du Bisphénol A, la grippe A, de l'huile de palme et du cancer colorectal. Avec le gel douche BIO ça ne passe pas à travers les pores de la peau, c'est programmé pour s'arrêter avant

- avec un gel douche classique, au bout de 25 ans, la peau tombe

 

Et hier, j'ai testé un nouveau parfum : cristal rose de l'Himalaya. Moi quand j'achète ça, j'imagine toujours Nicolas Hulot et sa respiration asmathique dans son micro-casque, escaladant au péril de sa vie, l'Himalaya, et arrachant à la précieuse montagne un cristal rose de toute beauté dans lequel se refléte le soleil. Et, plus tard, en explorant avec cordes et piolets le reste du sommet, Nicolas pénétre dans une grotte remplie de ces magnifiques cristaux, et, dans un élan de partage avec les autres et de renflouement de ses bourses, il décide d'en faire un gel douche.

Tout ça pour vous dire quoi ? Ben que je suis super déçue, parce que le cristal rose de l'Himalaya, ben ça sent ni le cristal, ni la rose, mais le cabinet de dentiste. J'aime pas me faire rouler. J'estime que les mecs auraient pu donner l'intitulé exact du contenant du produit, tel que : "Gel douche au cristal rose de l'Himalaya dans un cabinet de dentiste"

 

Le professeur vous parle : "avant j'étais beau, mais ça c'était avant. Entre-temps, je me suis douché chaque jour avec des gels douche, et voyez le résultat..."

 

Du journalisme de terrain (bis)

Pendant que j'écrivais cet article, on a eu droit à un nouveau duplex avec Isabelle à ST-Etienne. Un moment de pur bonheur :

 

la journaliste au chaud : "Isabelle, nous vous retrouvons en direct de St-Etienne, que s'est-il passé depuis tout à l'heure ?"

Isabelle qui gèle sur place : "ben rien du tout, mais je voulais vous montrer quelque chose d'incroyable"

au chaud : "quelqu'un est décédé ?"

Isabelle la rebelle : "non pas du tout, par contre regardez les voitures, il y a de la neige dessus"

au chaud : "olala, vous voulez dire que la neige ne tombe pas qu'au sol mais aussi sur les voitures ?"

Isabelle : "oui ! Et il a neigé cette nuit, regardez cette couche épaisse de 3 cm qui recouvre cette voiture. Autant dire qu'elle est totalement bloquée pour la journée. Regardez, je touche, ah oui oui c'est bien de la neige"

au chaud : "Incroyable ! On vous retrouve plus tard dans la matinée pour voir si la situation évolue"

 

AAAAAHHHHHHHHHH dommage, je dois aller bosser ...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

requiem29 01/12/2010 10:04


Tiens, je t'annonce, en parlant d'Ushuaïa, que vient de sortir la bande Dessinée, ou l'on voit Nicolas Hulot déjouer des complots terrifiants et arrêter des bandits écologiques pendant le tournage
de l'émission.
Et comme nous sommes tous les deux des grands plaisantins, je me sent obligé de te préciser que c'est authentique.
Sinon, ici à Brest il neige. Ils en parlent sur BFM ?