Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Petit conte de fées défait

Avant que je ne partasse en congés bien mérités (rien depuis Noël, donc imaginez mon état physique et psychique), je m'en vais vous conter une petite histoire de type conte, avec des fées, des loups, des jeunes filles frêles et prépubères, un méchant qui ne dit pas son nom et bien sûr, quelques amuses-gueule informatifs, car on ne peut pas le nier, l'info est chiante depuis qu'on ne parle plus de l'affaire DSK.

Mode d'emploi de la lecture du conte
Est-ce que je peux raconter cette histoire à mes enfants ?  Non
Est-ce que je peux raconter cette histoire à mes grands-parents ? Oui

L'histoire du loup qui voulait rentrer au parti Socialiste et pis en fait non, et puis si, et puis non, et puis il se demande si le Parti Radical n'est pas une bonne alternative, et puis nan, et puis si, et puis...




Il était une fois, un loup puissant et excellent économiste puisqu'il savait faire des divisions sans calculatrice scientifique, qui, un beau jour de mai, sans que l'on sache vraiment pourquoi, terrorisa Cosette, une petite soubrette qui avait déjà bien des problèmes. En effet, Cosette fûte violée par son oncle, et de ce fait, avait eu inopinément 2 enfants à nourrir. Et en plus, elle était allergique à la banane. Alors qu'elle nettoyait le sol, retirant les tâches de pop-corn avec son poncho, le méchant loup sauta sur elle, et lui envoya dans l'oeil un liquide chaud qui fait fondre les yeux...


La police de l'amérique avec des pistolets et des airs patibulaires, interrogea tous les suspects. C'était un sacré bordel. Certains pensaient avoir vu le méchant loup à Dunkerque le jour-même, d'autres criaient comme des illuminés touchés par la main papale que c'était un coup monté. Porcinet, fini par avouer en bégayant, ce qui fit perdre pas moins de 3h45 aux policiers, qu'il avait volé tous les panneaux d'avertissement des radars et que c'était bien fait pour la gueule des chauffards. Sur ce, Winnie l'ourson l'attaqua avec un marteau, mais comme celui-ci rebondissait sur la couenne flageolante du porcelet gay, il le termina avec une enveloppe et un bilboquet.

 
Subitement, brusquement, voire tout à coup, un prince pucelet à l'air niais fit son apparition. Le Prince Hollandet voulait le pouvoir, et la déconfiture américaine du méchant loup arrangeait bien ses petites affaires. Mais il avait oublié un détail d'une certaine taille et circonfèrence, la Dame Aubryte qui, elle aussi, réclamait le trône. Elle pensait que son lien de filiation lui permettait d'accéder plus aisément au sommet. Mais le Prince Hollandet ne voulait pas s'en laisser compter, parce qu'il était brune, et les brunes, punaise, ça compte pas pour des prunes.


Le siège du parti du Prince Hollandet et de Dame Aubryt était foncièrement ridicule. Il était fait de pain d'épice et de choux de Bruxelles. Autour du bâtiment poussait des concombres et d'autres crudités anodines que le parti distribuait parfois au bon peuple. Mais un jour, alors qu'il faisait nuit, un drame absolu déboulonna sans prévenir, car c'est le but d'un drame de pas prévenir et faire son petit salopard discret. Or donc, après un festin où tous les gueux alentours pûrent souper de potage de concombres et de crudités, ceux-ci fûrent pris de convulsions intestinales de type spasmes gazeux maladorants qui ruinent l'appendice nasale.


Heureusement, la fée Muche alertée par le brouhaha coeliaque, débarqua avec sa baguette magique et un yaourt bulgare. Elle fit disparaître la bactérie diabolique, mais dans son entrain, et comme elle est blonde, un peu pouf et que quand elle commence elle ne sait plus s'arrêter, elle fit aussi disparaître Monsieur de Ligonnes, Michael Jackson, la Végétaline, le Tang et les milliers de codes de carte bleue des clients Playstation. Elle serait pas un peu conne cette fée ?


Mais comme c'est le moins de juin et que personne n'a envie de s'emmerder la vie, pas même les syndicats, tout finissasse très bien dans le meilleur des mondes et tout le bordel. Le méchant loup fut pendu, Cosette retrouva sa famille, et surtout son oncle, et les rayures rouges revenirent à la mode

Petite note de protection pour pas aller dans la prison : toute ressemblance, concordance ou analogie avec des personnages ou des faits réels serait purement fortuite de ma part (de gâteau, ah ah ah)

THE (HAPPY) END

Mes loulous, me voilà partie en vacances vers notre chère Bretagne. Ne soyez pas sages, mangez des concombres, lisez plein de bons bouquins, écoutez plein de bonnes musiques, faites de beaux rêves et on se retrouve le mardi 14 juin.


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

innyatima 14/06/2011 15:55


On attend :)


c'est moi qui commande ! 13/06/2011 23:16


Un grand merci à toi Athena. J'aime sauver les gens (en toute modestie, bien évidemment)


Athena 12/06/2011 13:45


Je ne vais pas sauter comme un cabris pourtant j'en ai fort envie mais merci d'avoir sauvé mon dimanche plus que merdique. J'ai hâte de te lire à nouveau même si je peux me faire en intraveineuse
les précédents articles.
Bien à vous gnagna


C'est moi qui commande ! 11/06/2011 10:29


L'apero avec requiem c'est trop super !


C'est moi qui commande 06/06/2011 15:12


Vendredi c'est jour en Manche !