Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Orgie pâtissière et dictature de la conscience

Introduction scientifico-Bogdanovienne

Je me pose une question récurrente : la conscience est-elle un être à part entière ? Hébergeons-nous secrètement plusieurs entités dans le chapeau qui prennent tour à tout part à notre quotidien en s'attribuant un rôle ? Quand notre conscience nous échappe alors que nous en sommes conscients, cela relève t-il de la possession démoniaque ? Si je marche sur une pelle, est-ce que je me prends forcément le manche dans la gueule ? Et enfin, lorsque conscient et subconscient luttent l'un contre l'autre, peut-on appeler cela une guerre psychologique et surtout est-ce que ça conduit à Alzheimer ?

Que je vous raconte l'anecdote qui m'a conduit à tant d'interrogations un samedi soir, alors qu'il y a Arthur sur TF1.

L'anecdote alors qu'il y Arthur sur TF1
Depuis le début de la semaine, je sais que je dois aller à la pâtisserie pour prendre du gâteau pour le goûter de mon groupe d'expression scénique dont c'était le dernier cours aujourd'hui. J'ai repoussé, et j'ai fini par y aller hier soir. J'avais en tête les instructions suivantes :
1/ 10 personnes, donc un gâteau ou 10 petits gâteaux (surtout qu'une 2nde personne amenait aussi un dessert)
2/ devant passer chez le fleuriste avant mon cours (oui, ma vie est trépidante), et n'ayant que 2 bras (ben oui), je me rappele bien de ne pas prendre de tarte, du moins pas un truc qui ne se porte qu'à l'horizontal, histoire de glisser le machin dans un sac à dos et d'avoir mes deux mains libres pour la mission "flower power"
3/ faire simple, c'est à la bonne franquette

Je rentre dans la pâtisserie et là, pas de bol ; pas de brownies, cookies, madeleines, macarons, crêpes enfin victuailles faciles à emporter. Des éclairs, des religieuses, des parts de clafoutis QUI SE TRANSPORTENT HORIZONTALEMENT et des parts de crumble énormes QUI SE TRANSPORTENT HORIZONTALEMENT sinon c'est de la compote. Là, mes 2 consciences entrent en jeu ; pour bien comprendre la suite voici une petite explication  :
à
la 1ère conscience : c'est celle qui porte ma voix et qui me semble être moi, cette conscience là est intérieure et donc inaudible à autrui
à la 2nde conscience : c'est celle qui me paraît ne pas être moi. Elle a une voix sensiblement différente, et c'est une petite teigneuse contrariante. Elle est extérieure, elle me fait parler, elle est parfaitement audible pour mes interlocuteurs.
Suite de l'anecdote (alors qu'il y a Arthur sur TF1) :

Ma 1ère conscience, la mienne à moi avec ma voix me dit : "oula, sors d'ici immédiatemment, va à l'autre patisserie à 5 minutes de marche, et pis c'est tout".
Mais bizarrement, une autre voix, ma 2nde conscience qu'est pas vraiment moi, s'aggripe à mon cerveau telle une sangsue, et je m'entends dire à la vendeuse : "bonjour madame, je voudrais 10 parts de clafoutis, et 10 parts de crumble".
Réaction immédiate mais intérieure de ma 1ère conscience : "mais non putain, tu vas pas prendre ça, ça se transporte pas dans un sac à dos à la verticale cette merde, et puis pourquoi t'en prends 20, ils sont 10, putain mais sors ! Va au Carrefour Market acheter des Kinder Bueno !".
Je vois la vendeuse, trop contente de vendre la totalité de ses gâteaux en parts, sortir deux énormes boîtes probablement utilisées pour les cérémonies, les mariages, et autres banquets de personnes nombreuses de type famille ou groupe de vieux. Je reste figée. Je me vois déjà dans le métro avec mes deux énormes paquets, les deux bras occupés, et le ridicule de la situation en arrivant au cours tel un livreur de pizza un soir de match de foot.
Ma conscience première hurle dans ma tête : "mais punaise dégaaaaaage,  c'est un piège, et puis t'as vu le prix de LA part ? qu'est-ce que tu vas faire de tout ça bordel ? Replâtrer les fissures dans les murs ?". Je souris niaisement, pas un mot ne sort de ma bouche.
La vendeuse interrompt la lutte entre mes deux consciences : "euh...ça ira si je mets quelques parts de clafoutis avec les parts de crumble ?"
Ma 1ère conscience intérieure : "soooooors, sooooors !"
Ma seconde conscience extérieure : "oui, oui madame c'est parfait !" . Ben oui entasse tout c'est pas grave, vu la quantité de toute façon j'vais pouvoir faire un tour à Vincennes nourrir les éléphants, hin, hin, hin alala je suis contente de mon achat dis donc !
Après l'emballage, la caissière fait le compte.
Ma 1ère conscience intérieure me crie : "il n'est pas trop tard, la porte est grande ouverte tu peux te barrer. Dis que tu t'es plantée, que t'as un toc compulsif qui te fais acheter des parts de tarte en grosse quantité mais qu'en fait t'en veux pas. Raconte que t'es passée dans Confessions intimes et que, oui c'était toi la folle contaminée par Gilles de la Tourette qui achète des kilotonnes de pâtisseries en criant espèce de truie à la vendeuse. Et pis pour pas faire de scandale, achète un croissant au beurre, et tu te casses fissa en sifflotant, et direction le Carrefour Market pour acheter un paquet de BN"
Sur ces entrefaits neuronaux, la cassière annonce le prix
1ère conscience : "oh putain..."
2nde conscience : "tenez madame j'ai pas la monnaie, merci pour les jolies boîtes de 2 mètres, hin hin hin, j'ai envie de vous embrasser tiens"


Après avoir mangé 15 clafoutis et 23 crumbles, je me ferai un tout petit sandwich...


Et me voilà dans la rue avec mes deux cartons de gâteaux. Le poids est insensé pour de la pâtisserie, à croire que les crumbles sont fait avec des miettes de plomb et des enclumes. Je suis souriante, et je me dis : "oh la merde, qu'est-ce que j'vais faire de toute cette bouffe, et puis fallait pas des boîtes horizontales, j'ai pas les mains libres, pinaise c'est lourd, comment je vais tenir les fleurs demain, rhooo merde, j'veux mourir !"
Dépitée, j'ai failli tout balancer dans la première poubelle venue, mais j'ai pensé à la Somalie, alors je l'ai pas fait.
Une fois à la maison, j'ai dû vider la moitié du frigo pour faire de la place aux colis. J'aurais commandé une pièce montée, c'était pareil. Pour amenuiser le problème, j'ai dîné clafoutis et crumble...à 22h j'avais une furieuse envie de rendre sur la moquette. Et 20 parts de clafoutis et de crumbles, j'vous jure que c'est pas évident à faire diminuer. Or donc, ce matin, après avoir passé la nuit à rêver de cerises aphteuses et de biscuits écrasés aux pommes buboniques, j'ai dispatché 10 parts dans des tupperware. Mais j'ai toujours 8 parts sur les bras. ET cerise sur le gâteau ? Sur les 10 parts que j'avais amené, j'en ai ramené 4.

Bon ok, passez moi une corde. Pour la peine, je vais regarder TF1 en mangeant...du clafoutis.




Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

millgram 20/06/2011 14:29


je sais pas qi ya 2 consciences opposées ici mais ya zéro neurone sur le pitch la blonde!!
tu prends ton i-phone et tu commandes chez picard...mmMM les
délices picaresques^^ out of this world!!
ca t'epargeneras tes torsions du cerveau ainsi qu'une luxutationde l'epaule a trimballer 20kg de gate(a)ux


requiem29 20/06/2011 09:17


Regarder Arthur en mangeant du crumble... Mais ou est passée la Menadel que j'ai connue, qui aurait grignoté des BN devant "l'Amour est dans le pré" ?


Danao 19/06/2011 18:14


GWAHAHAHAHAHAHAHAHHAAH


Danao 19/06/2011 18:14


cake's revenge !!!!!!!


Sékateur 19/06/2011 09:10


A un tel degré de mésentente entre deux consciences, je pense qu'on peut diagnostiquer la schizophrénie... mais bon, je ne suis pas psy, alors disons que c'est le stimuli clafoutis qui s'est révélé
plus fort que la volonté.