Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Note Politiquement Incorrecte (NPI)


Oui, je suis comme ça ce soir. Le fuck avec un grand doigt, le fuck en fa majeur, le fucking double bullshit totalement impoli, caractériel et incorrect. Celui là-même qui montre du doigt cette pauvre humanité emplie de contradictions et de pure connerie, celui qui dépasse les bornes des limites, qui s'élève face à l'intense pénibilité causé par les autres, le "you fuck my wife ?", le fuck you d'Archive, de Lily Allen, de Cee Lo Green, ou de Placebo, le FUCK des anarchistes, révolutionnaires, punk, Punky Brewster et autres contradicteurs notoires.


F.U.C.K


Vous avez remarqué l'ampleur du truc là ? La censure de merde qui pollue tout. Dès que Charlie Hebdo fait une couv ça grince, Sophia Aram dit des vérités elle est menacée, et dernièrement Stéphane Guillon balance une pointe de rigolade sur l'affiche de son dernier spectacle et la très pure RATP censure et arrache les affiches. Je me souviens être née dans une démocratie, un pays où j'ai vu Thierry le Luron, Coluche, des mecs qui secouaient le prunier à connerie. Aujourd'hui, on se fait prudes, on pateauge dans le bénitier, on joue les petits cathos bien proprets, mais ça, ça c'est en façade. Car si on soulève un peu le voile, on peut découvrir l'immaculée et si lubrifiante hypocrisie congénitale. Dans un pays où Madame Le Pen fait 20%, dans un pays où l'on pointe du doigt des ethnies, dans un pays qui ruine les pauvres et paluche les riches, dans un pays où encore 40% des français sont homophobes, dans un pays où l'on pratique encore la chasse et la corrida, dans ce pays se joue une grande comédie.
La comédie du "non mais oh c'est pas moi, c'est lui"  et du   "je suis gentil et pur mais j'aime bien torturer des petits hamsters en tordant leurs petites pattes pour faire des tortillas tout ça".

Donc Stéphane Guillon a eu un problème à cause de ceci :



Moi je trouve ça très fin et ça m'amuse. Fait-il référence à notre cher président du royaume français ? Ahahaha, on s'en fout ! Si ça se trouve il fait référence à une population de chenilles qui migre en mai ; vous savez celles avec des poils dessus et des couleurs invraisemblables qui se déplacement en faisant des lettres N.
Cette affiche que j'affiche avec fierté parce que j'ai même pas peur de la censure, d'ailleurs j'urine nonchalamment devant la porte de la censure. La censure interdit toute réflexion, elle est définitive et totalement subjective.
La RATP a fait coller ces affiches et puis après un temps de réflexion (4 secondes et demi), les gars du transport en sous-sol ont décidé de tout ôter, parce que soit disant on ne parle pas politique dans le métro. Hum,hum. Qui a dit que cette affiche comportait un message politique ? Et les affiches de petits lépreux qui font pleurer les enfants, ça c'est toléré ? Et les affiches de pub qui pourrissent nos cerveaux pour nous faire acheter des balais à chiotte ou des raviolis bourrés de colorants, ça passe ?
La RATP nous la joue "jeune jouvencelle", elle ne prend pas partie voyez-vous, et elle n'aime pas les provocateurs. Par contre la dégueulasserie du métro parisien qui pue l'urine et les défécations multiples, ça c'est normal ! Le billet à 1,90€ ça c'est archi-normal, la sécurité à deux balles qui laisse libre-court aux pickpockets aucun soucis !!!
Il ne faut pas laisser une telle affiche dans le métro, ça pourrait faire réflechir les gens. Enfin les gens...les blaireaux quand on voit la gueule qu'ils tirent tous là-dedans ! Et un blaireau qui réfléchit, c'est pas joli-joli ! Nan, mieux vaut laisser les pubs pour les nouilles, au moins tout le monde se reconnait là-dedans puisque c'est la même consistance que le cervelet de ces pauvres petits français auxquels on n'ose plus rien dire par peur de les froissouiller.

Toutes ces méthodes, c'est un peu comme prendre de l'aspirine quand on a de la fièvre...on masque le mal sans le guérir et on finit par cracher ses poumons sur le carrelage javélisé d'un hôpital. Un jour, cette pratique de la censure à col rabattu explosera à la gueule des censeurs, et croyez-moi, je serai la première à venir ramasser les morceaux !

F.U.C.K !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sékateur 28/01/2012 07:48

J'ose espérer que cette affaire n'est pas terminée, et que la RATP recollera les affiches. C'est inadmissible, ce cri d'indignation me paraît plus que justifié.

Auré & Kame 27/01/2012 23:53

J ne suis pas une fille. Je suis Dieu, asexué donc.

c'est moi qui commande ! 27/01/2012 23:31

Nan, et je ne vois pas le rapport. Cette réflexion n'est pas digne d'une fille ^^

Auré & Kame 27/01/2012 22:49

T'as tes règles ?