Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Les sociopathes de Noël (poil au renne)

Noël qui est une fête de joie et de bienveillance, surtout entre les genoux, rend en fait les gens totalement hystériques.
Ce soir, j'ai finalisé mes achats de cadeaux et je suis tombée sur trois cas sociopathes du ciboulot.

1ère sociopathe : la première est une gestionnaire de file chez un parfumier célèbre, ou parfumiste, allez savoir, enfin bref, une enseigne qui vend du "ça sent bon dans ta nuque" et des savonnettes à la fleur de tiarée. Le métier de cette dame consiste à distribuer des petits paniers et à s'assurer que les gens font convenablement la queue dans la file d'attente. Oui, parce que parfois, y'a des gens qui filent pas droit dans les queues, et alors après c'est un beau bordel, on ne sait plus à qui c'est le tour, l'attente se prolonge, et tout le monde termine totalement angoissé avec les mains qui tremblent et des plaques rouges entre les seins.
Cette dame, qui a donc raté sa vie, parce que bon, distribuer des petits paniers, bon voilà quoi...alors que je faisasse la queue toute bien droite, bien mise et propre sur moi, elle vient me voir et me demande : "vous avez votre carte de fidélité ?".
Alors déjà, si tu pouvais commencer tes phrases par "bonjour !" ce serait pas du luxe et ça donnerait une petite ambiance Nawel et Jésus dans la crèche pas dégueulasse. Je lui réponds donc que oui, et elle ajoute avec sa tronche en biais de distributrice de petits paniers : "nan parce que faudrait la sortir maintenant, on gagnerait du temps".
Oulalala, mais elle me les brise elle ! Alors déjà ma carte de fidélité je la sors quand je veux, ensuite y'a personne derrière moi, donc gagner du temps hein, tout est relatif, sauf si tu voulais finir plus tôt ma connasse, mais dans ce cas là, fallait pas gérer des files dans les boutiques à Noël.



2nd sociopathe : le second trou du cul de la soirée bosse dans une boutique qui vend du café tout prêt en gobelet OU en sachet, moulu pour toi, devant toi, c'est beau et ça sent bon. Une fois à la caisse, je sors mon badge professionnel ; que je vous explique, ma boîte étant collée à un centre commercial, les 6000 employés ont droit à des réductions pas piquées des hannetons (je voulais placer cette expression) dans les diverses boutiques du complexe commercial. Donc je sors mon bordel, et là, le vendeur légèrement kéké sur les bords regarde les clients derrière moi et dit d'un air moqueur : "ah ah ah, elle a de la chance elle hein, 1€ de réduction dites donc !".
Ce à quoi j'ai répondu : "hé ouiiiiiiii" avec un air totalement idiot de lutin du Père Noël, ce à quoi j'aurais voulu ajouter : "et je t'emmerde, joyeux Noël ducon la joie !". A noter que les clients derrière moi en avaient strictement rien à foutre de ma réduction.

3 ème sociopathe : la troisième bosse aussi dans une boutique de cosmétiques faisant concurrence à la première précédemment citée. Elle est à la caisse, et il est bien évident qu'à 19h, comme je suis juste la 3456 ème cliente, elle commence à vomir l'humain qui achète ces putains de cadeaux de Noël.
Elle s'appelait Marine ; déjà ça partait mal. Marine est jolie mais elle a menton proéminent, et elle ne sourit pas, ce qui n'arrange rien. Quand on sourit, le menton passe vers l'arrière, c'est une loi de la physique. Mais quand on fait la gueule, le menton reste bien vers l'avant, c'est tout juste s'il fait pas coucou avec un girophare pour attirer l'attention.
Alors que je focalisais sur son bout de menton, elle me demande : "vous avez une carte de fidélité ?" ...Rhaaa punaise vous commencez à me gripper les cerises avec vos cartes de fidélité ! Bon, faut dire que mon portefeuille en dégueule, je suis une nana, j'adore les cartes de fidélité ; j'ai l'impression de faire partie de clubs très sélects, alors que non (la carte Carrefour Market, ouah super sélect, la classe à Dallas !).
Bon, celle-là je ne l'ai pas sur moi, donc elle me demande mon nom, que je lui donne, et moi, sûre de mon coup tout ça, je lui balance mon prénom alors qu'elle m'a rien demandé. Elle fermouille les yeux d'impatience en guise de "je vous ai rien demandé" et me demande mon code postal, ce à quoi je réponds en ricanant, parce que je vous rappelle que moi, je suis en mode lutin de Noël depuis le début, j'ai une branche de houx sur le coin de l'oreille.
Ensuite, elle prend les articles dans le panier, et là elle tombe sur le sac de mes achats chez l'autre vendeur de cosmétiques. Moi, me croyant drôle parce qu'en mode SUPER NOËL, je lui dis : "owoowowo (rire idiot de Noël) je suis désolée, je suis allée chez votre concurrent direct !"...ce à quoi, Marine le menton a rétorqué : "humpfff!" en opinant du menton, ce qui voulait clairement dire "c'est pas drôle, tu me gonfles, je veux rentrer chez moi les clients sont tous des cons !". Bide total. J'ai donc zieuté les gloss en sifflotant, pour me rendre compte que c'était des boules Quiès.
Bon, c'est après ça que je suis partie en vrille totale, j'essayais de rentrer ma carte bleue dans un appareil sans fente à carte bleue jusqu'à ce qu'elle me dise : "ah non mais c'est moi qui prend la carte...", ce à quoi j'ai répondu : "ahahaha oula ben oui j'suis conne y'a pas de fente, j'ai besoin de vacances moi", ce à quoi elle a baragouiné dans son menton : "humpff vous pouviez pas savoir !"...mais j'ai senti combien ça lui coûtait de dire ça et j'ai bien entendu la suite de sa phrase : "t'as pourtant des yeux connasse non, tu vois bien que y'a pas de fente et toi tu tentes d'enfiler ta carte dans un appareil sans fente, nan mais hoooooOoOoOoOoooo merde la période de Noël, les gens sont trop cons, amenez-moi un gel douche à la pomme que je lui en foute dans les yeux à cette pouuuuufff là !!! J'en ai marre, je vais les cramer les rennes du Père Noël moi !!!"

Note supplémentaire de l'auteure : en écrivant cet article, j'allège mon esprit en regardant NRJ12 où une femme parle de son obésité. En fait, elle est grosse ET elle vit à la Bourboule. Punaise, la Bourboule...ah quand ça veut pas, ça veut pas !

Joyeux Noël mes amis. Que la magie de Noël vous chatouille les aisselles et vous dresse les poils, encore et encore.

Enjoy ! (le premier qui dit Coca-Cola prend une baffe)

Retour du blog : 29 décembre

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

C'est moi qui commande ! 23/12/2011 22:23

Souris : mes amis sont tous très beaux et sentent très bon (surtout le matin)- je ne veux pas brouiller ma vie sociale-

La Souris 23/12/2011 00:14

...si je lis bien entre les lignes de tes trois cas, t'avais à cartefidéliser des cadeaux pour des amis qui ne sentent pas bon ou qui ne sont pas beaux, voire pire, les deux? Hi hi (rire de fausse
blonde simplette). Bises de joyeux anniversaire de Noël !

C'est moi qui commande ! 23/12/2011 00:02

Alors, je ne sais pas pourquoi, y'a un lien sur le mot réduction qui amène sur le site GROUPON...je n'y suis pour rien, je ne sais pas ce que c'est encore que ce bordel de pub sodomite !!!