Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Les petites choses effrontées de la vie

Avez-vous déjà constaté de la fragilité de certaines choses, qui, en apparence, semblent figées ? Les objets sont inanimés et dépourvus d'âme, et pourtant...

Vous avez tous vécu ce moment formidable, qu'est cet instant d'extase totale lorsque votre corps enpyjammé se glisse sous les draps, et que vous optez pour la position la plus naturelle (et la plus censée) qui soit pour un être humain : la position horizontale. Comme par magie, ce premier coucher est toujours parfait. L'oreiller est subtilement gonflé, et la couette se pose délicatement sur vous pour épouser chaque petite forme de vos contours. Vous vous sentez bien, surtout ne pas bouger, vous êtes parfaitement installé, cela s'appelle un moment suspendu, un moment rare et absolu.

Et là, le drame. Vous avez oublié un truc important (fermer un robinet, sortir le chien, couper le contact de la voiture, préparer le café, aller chercher les enfants à l'école, acheter un yoyo) et donc, vous vous relevez. Et là, c'est foutu. Vous vous recouchez, et tout a changé : l'oreiller est plat comme un épisode de Louis la brocante, la couette, cette fourbe a glissé et vous vous retrouvez avec le coin hors du coin, le matelas est bizarre, vous vous agitez pour retrouver la divine position initiale, mais rien à faire, vous ne la retrouverez pas, le premier coucher est passé, le second toujours raté.

Mais punaise par quel mystère tout cela arrive ? Pendant que vous étiez descendu à la ville acheter votre yoyo ce connard d'oreiller s'est-il volontairement jeté sur le mur pour se rendre aussi plat qu'une Jane Birkin ? La couette, cette fofolle s'est-elle dépareillée de son plein gré pour vous pourrir la nuit voire la vie ? Le matelas, cet enfoiré qui vous a coûté 2 mois de salaire s'est-il, comme le traite qu'il est, secoué la couenne pour se retrouver tout plein de creux, de fossets et de trous en son milieu ? La chambre est-elle hantée comme dans Paranormal Activity 2, film dans lequel seul le chien joue bien ? Allez-vous, comme dans l'Exorciste, faire des 360 avec votre tête tout en vomissant votre hamburger dans un grand geyser d'acide verdâtre ? Bernard Montiel est-il plutôt à voile ou a vapeur ? Peut-on décemment manger du bacon quand on a passé son enfance à regarder Aglaé et Sidonie ?

 

Aglaé et Sidonie, que de souvenirs ! Hé oui les jeunes, à cette époque on connaissait pas encore AVATAR !

 

Une autre petite chose effrontée de la vie mais qui me les brise pas mal : la cafetière.

Cette connasse a beau être équipée d'un bec verseur pour verser le nectar bouillant avec précision, et ne pas se retrouver brûlé au 3ième degré, y'a toujours plein de liquide qui passe à côté, on ne sait où !

J'ai beau essayer de regarder par où ça se faufile, je ne trouve pas, et je subodore (ce n'est pas sale), que cet objet se fout de ma gueule.

Ne parlons pas des choses qui arrivent JUSTE au moment où c'est justement pas le moment, comme le perdage de vue des clés de la maison, alors qu'on est en train de louper une réunion super importante au boulot.

J'ai parfois aussi envie de brûler mon sac, probablement marabouté, qui fait glisser les objets dont j'ai un besoin urgent dans le fin du fin fond derrière la couture.

Je casserais bien la gueule du voisin qui pose ses sacs poubelles sur le dévidoir juste parce que, comme il jette une contrebasse ça passe pas, alors il se dit que quelqu'un d'autre le fera pour lui.

 

En fin de compte, les petites choses effrontées de la vie, faudraient toutes les mettre dans le même sac, le refermer avec une corde, et le balancer dans la Seine pour qu'elles se noient ... comme des petits chats encombrants.

(amis des animaux : ceci n'est pas drôle, je l'admet, moi aussi j'eusse connu dans mon enfance des arrières-grands mère qui accomplissaient cet acte odieux, ce n'est pas bien, les petits chats encombrants faut pas les noyer, par contre vous pouvez les abandonner dans le fond d'un bois)

 

C'est tout.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article