Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Les connards sont des abrutis comme les autres (précepte 28 874)

Revenons à nos connards dans les bus. Etonnamment, les moyens de transports attisent la connerie humaine. Pourquoi ? L'effet de troupeau, tout simplement. Il est bien connu qu'en général, sauf dans le cas des très gros cons, l'être humain pris de manière individuelle est une pépite. A deux, passe encore, mais au -délà de deux, puisque la notion de troupeau débute à 3, de manière inopinée, l'humain est un gros connard. Bon, parfois exceptionnellement non, dans le cadre des rassemblements pour sauver les fougères ou les ours polaires, par exemple, mais disons que dans la grande majorité si, et je ne sais même plus où j'en suis dans ma phrase et j'ai envie de vous dire que tout ça n'est pas très grave puisqu'il y a quelques jours j'ai reçu mon BON POUR LA VACCINATION ANTI-H1N1 DANS MA FESSE  et qu'en fait,  je l'ai chiffoné en chiffonnette, et qu'il a fini sa carrière de papelard de merde dans la poubelle à papier, parce que je n'aime pas Roselyne Bachelot mais ça ne m'empêche pas de préserver les plantes vertes et que j'ai envie de vous dire que la vie est un grand carnaval, que Gizmo m'a toujours amusée lorsqu'il se prend de l'eau dans les cheveux et qu'il y a tout plein de petits boulettes velues qui lui sortent du torse et sautillent partout sur le canapé et qu'en plus, et ça, mesdames et messieurs les lecteurs il faut bien le dire, le hachis parmentier n'est qu'un ramassis de bouillie de patates à la viande hâchée et ça...ben ça c'est beau !


Gizmo ne vous le dira jamais assez : boire ou conduire, mais putain les gars, il faut choisir ! Celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas. Mais Gizmo lui, il s'en fiche, il est capitaine de soirée, et il ramène plein de copains chez eux en toute sécurité, mais punaise surtout, ne lui balancez pas de la flotte dans la tronche et ne lui donnez pas de la brioche après minuit !

Revenons à nos laineux

Donc dans le bus, il y a : le connard  avec son sac à dos. Le sac à dos est, certes, un outil utile pour randonner en montagne, mais ultra pompant en ville. Le matin en semaine, il y a foule dans le bus; car malgré les 10% de chomage, certaines personnes vont travailler. Dans le bus donc, on n'a la place que pour se caler de manière verticale et droite sans pencher. Déjà qu'on se tape les cons qui ne peuvent pas attendre d'être arrivés pour déplier leur journal, il faut aussi cohabiter avec : le connard et son sac à dos. Alors lui, c'est une perle. Il a généralement une tête d'ado attardé et boutonneux, même s'il a 45 ans, ce qui fait très très peur. Alors qu'il ne reste plus qu'un tier de place pour caler un hamster russe (donc nain), le connard et son sac dos rentre, avec bien évidemment, son sac à dos sur le dos, puisque s'il l'avait à la main ce serait un sac à ....mains ! Bravo, vous suivez. Au lieu de le porter à la main donc, voire au poignet, cet abruti congénital bouscule tout le monde à coup de sac à dos dans la gueule, ce qui est très pénible quand vous avez du fond de teint. Et comme il est tout seul, qu'il n'y a que lui au monde, comme presque tous les parisiens, il est là à se ballader avec son sac de merde, et que je me retourne et que j'assome la mémé, et que je me re-retourne parce que j'ai pas bien vu derrière et que tu te prends un coup de sac de camping dans les dents...c'est infernal.


Alors non seulement le sac à dos emmerde le monde, mais alors en plus s'il héberge Dora, ça fait vomir. Brûlons les sacs à dos bordel !

Alors, je me demande ce que le con cache dans son sac à dos, car à chaque fois, le sac à dos est épais de la panse. On dirait que le mec il transporte une enclume. Le matin il se lève et il se dit  "oh punaise j'ai envie de promener une enclume aujourd'hui, tiens ben je vais la mettre dans mon sac à dos tout neuf de gros con". Il est comme ça le connard au sac à dos, il a besoin chaque jour que Dieu fait, de fourrer un truc dans son sac et de le passer sur ses omoplates velus. "Tiens, ben aujourd'hui je vais prendre ma table basse !"  et le lendemain "oh je sais ! aujourd'hui je vais prendre des parpaings"  et le surlendemain "j'ai une envie subite de mettre un piano dans mon sac à dos !". Et il se ramène avec son sac à dos de 18 mètres de large à faire chier le monde. En plus, le sac à dos en ville est une grave erreur préjudiciable, car elle attire les pick-pockets ou, pour les non-anglophiles, les j'prends des trucs qui sont pas à moi dans ta poche. Moi je pense qu'il faut faire une razzia chez Décathlon, Go sport et les autres fournisseurs de sport de boeufs, et brûler tous les sac à dos du monde. Et puis les sacs-banane aussi, putain que je n'aime pas les sacs-banane (sauf celui de mon papa que j'aime et que j'adore).

 

Un dernier truc ou une dernière chose : quand George Frêche dit que Fabius a une tête pas très catholique, moi je veux juste dire que vaut mieux avoir une tête pas très catholique qu'une grosse tête de con. Mais bon, je suis pas sûre que Frêche possède un sac à dos.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Nova 29/01/2010 14:19


Au feu !


requiem29 28/01/2010 19:43


Ce que George Fréche a toujours pas compris, c'est que Jésus, qui compte un peu pour les catholiques, quand même, était juif. Et même rabbin.
Ce qyui prouve que George a un sac à dos. Forcément.