Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Les années 50 et la pub : fausses dents, esclavagisme et tracteurs volants

 

Ben oui c'est la plus jeune ça se voit quand même. La plus âgée porte une prothèse de hanche, ce qui ne peut pas se voir sur ce crayonné, puisque ces gentes dames sont coupées au niveau de la poitrine. Le cheveu brillant probablement recouvert d'une bonne couche de Pétrole-Hahn, la plus jeune sourit, toutes dents en plastique dehors. La vieille à côté se gausse. Elle a 40 balais de plus, mais pas de dentier. Bon d'accord, René son mari est décédé en marchant sur une mine, son chien titi a un cancer du coussinet, mais tout ça c'est pas bien grave quand on a toutes ses dents. En bas à gauche, on peut voir l'objet du délit : la dentition au fond du verre. Cette image, souvenez vous-en. Un jour, votre dulciné(e) viendra se coucher auprès de vous, il (elle) retirera ses dents qui finiront dans un verre de détergent pour canines. Il (elle) vous regardera, les lèvres molles, et dans un sourire édenté, il (elle) vous dira bonne nuit. C'est ça de vieillir, tout se barre en quenouille, tout fout le camp, les dents dans un verre, et l'abolition totale de tout contact physique sous peine de se déboiter un truc. Moche.

 

 

Voilà la femme idéale dans les années 50. C'est marqué sur la couverture "les bonnes résolutions". En gros : "mesdames, pour être une femme parfaite et rendre votre mari heureux, soyez convenable, tenez vous droite comme si vous aviez un bâton dans le fondement, mettez une gaine qui vous écrabouille les côtes, rafistolez les slips de monsieur votre tendre mari, et surtout, quoi qu'il arrive, gardez votre brushing parfaitement droit comme un parpaing". Résumons : dans les années 50, la femme est une boniche. Il n'est donc pas choquant que seulement 60 après, la femme qui bosse gagne 25% de moins qu'un mâle. Ben merde, de quoi se plaint-on, ça a  drôlement évolué quand même ! On n'est plus obligée de coudre avec un truc enfoncé dans l'arrière-train ! Je vous conseille la lecture des guides de bonnes manières de cette époque reculée. On conseille les femmes sur la conduite à tenir au foyer, et ça donne à peu près ça : "mesdames, quand votre mari arrive, pensez qu'il est épuisé après sa journée de boulot (au troquet du coin), et occupez-vous de lui comme il se doit (à ses pieds). Retirez ses chaussures (qui puent) et enfilez-lui ses pantoufles (qui puent aussi). Préparez lui un bon diner (des raviolis en boîte dans sa gueule). Et ensuite, s'il le désire (en gros s'il se pointe le caleçon sur les chevilles), faites votre devoir conjugal, sinon il ira voir ailleurs, vous sombrerez dans l'alcool et vous serez la risée du quartier". Punaise, ça fait rêver quand même !

 

 

Dans les années 50, l'agriculteur était considéré comme un travailleur de la terre, un saint qui nourrissait les familles. Aujourd'hui, c'est juste un gland qui participe à  "l'amour est dans le pré". Regardez cette magnifique pub pour les tracteurs. On peut voir qu'il existe deux versions :  la version fermier (large, sûrement en corrélation avec la taille du derrière de sa femme)  et la version vigneron (étroit, normal, une fois bourré faut pouvoir rentrer dans la grange sans tout défoncer). Donc maintenant vous le saurez, le tracteur du fermier est large, celui du vigneron étroit. On en apprend des choses sur ce blog nan ? Le plus con dans l'histoire, c'est que les établissements qui vendent ces engins sont les Etablissements Patissier, ce qui n'a rien à voir avec une machine agricole. Ce qui est encore plus formidable dans cette histoire, c'est que les Etablissements Patissier fabriquent des tracteurs volants. M'est avis que ça sniffait bien la farine là-dedans. Le paysan semble content, enfin semble t-il, on sait pas très bien s'il fait coucou avec la main ou si c'est juste un pauvre con de nazi !

 

à demain !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

laperleuse 28/08/2010 21:27


en tout cas les pub sont cohérente, pas comme actuellement où les publicitaires mettent les filles quasi à poils pour vendre café, soda, voiture, téléphone, boite de ravioli!!!!