Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Le non-sens en action (ou l'article du foutoir de la grippe)

La télévision est un puits sans fond du non-sens. Munie d'un bloc-note et d'un stylo (pour les jeunes qui ne connaissent pas ces instruments d'écriture, je leur conseille de se référer à ces deux liens) :

http://fr.wiktionary.org/wiki/bloc-note
http://fr.wikipedia.org/wiki/Stylo

Munie donc, d'un bloc-note et d'un stylo, j'ai gravé et conservé toutes les petites phrases idiotes prononcées ces derniers jours. Je ne vais pas revenir sur la bourde de Nora Berra reprise par tout le monde, celle où elle conseillait aux SDF de rester chez eux par ce temps de grand froid, elle est hors-compétition. Non parce qu'à un moment, je pense qu'il va falloir enfermer les gens du gouvernement actuel, ils sont dangereux. Ne confiez jamais de crayon à papier à Nora Berra, elle pourrait se crever un oeil avec.

Florilège de connasseries de ces derniers jours  :

un journaliste à un "client" des Restos du Coeur : "vous venez pour quoi ?"
un journaliste à un SDF vivant dans une tente : "il fait -10 dehors, il fait combien dans votre tente ?"  réponse du SDF "ben j'sais pas"...ben oui, le mec n'a même pas de quoi bouffer, pensez bien qu'il ne va pas s'acheter un thermomètre ! Pov' couille !
Claire Chazal à Catherine Laborde : "ça va s'arranger dans les jours à venir ?"  ...Ben disons Claire que c'est encore l'hiver pour un bon mois hein, donc peu de chances qu'il fasse 25 degrés à la fin de la semaine !
un journaliste à un vacancier qui skie : "vous faites quoi la journée ?"  réponse de l'intéressé "euh...ben je skie"
un journaliste à un autre journaliste en direct des States pour commenter le décès de Whitney Houston : "Jeannot on vous retrouve en direct de New-York, alors que peut-on dire ce soir du décès de Whitney Houston ?"  et l'autre con avec son oreillette  "on n'en sait pas plus pour le moment"...Ok, suivant !
une connasse à la caisse du Carrefour Market s'adressant à la caissière : "j'ai vu que pour plus de 10 euros d'achat on peut avoir un bon pour gagner une cafetière"  réponse de la caissière "oui madame, mais là vous avez dépensé 8,70" et l'autre pomme "mais je peux avoir un bon pour avoir la cafetière ou pas ?"...Euh, et une grosse masse pour te mettre un bon coup sur la tête ?

****espace publicitaire****si tu veux acheter un livre qui déchire parce que tu es quelqu'un qui déchire, ne te trompe pas et achète le bouquin de Pedro & Co*********disponible sur Amazon et tout ça...

Capture-4.jpg

 



Petites réflexions diverses enfièvrées

Cet article a été écrit en deux étapes : jusqu'à Cloclo avant ma grippe, et à partir d'ici avec la grippe. J'avais oublié à quel point cette maladie fait délirer dans tous les sens. Je suis à mon 4ème jour de virus, j'ai encore des suées inopinées et je passe mes nuits à empiler des cubes ou des dossiers. Vous connaissez tous le rêve semi-conscient dû à la fièvre, il est terrible. Vous dormez mais vous avez pleinement conscience que vous ne dormez pas et l'inconscient, ce salopard, en profite pour ouvrir en même temps, tous les tiroirs de votre esprit, créant un joyeux bordel monstrueux empêchant un vrai bon repos. Quand j'étais petite, je voyais des formes types gros pneus, mous et durs à la fois, ils avançaient, reculaient, sans cesse, provoquant en moi un mélange d'envie de dégobiller, de mordre dans les pneus, puis de crier avec les deux bras en l'air, puis de rebondir avec eux, et ce sans fin jusqu'au petit matin où je me réveillais toute collée dans mon pyjama Yakari.
Là, j'ai empilé des cubes toute une nuit et ça semblait important parce que quelqu'un me répétait que ça l'était, et du coup j'en finissais pas, c'était une espèce de Jenga géant qui rend fou. J'ai fini par me réveiller accrochée à la couette, en nage, essouflée. La nuit suivante, c'était pire : il y avait eu un changement dans le monde, je ne sais pas quoi, et des gens venaient me voir pour prendre connaissance des nouvelles règles établies. N'importe quoi, la grippe me fait croire que je suis Dieu ou quelqu'un d'important, alors que je ne suis qu'une pauvre larve bardée de microbes dormant avec un pyjama Mickey Mouse à 38 ans.
Je devais donc distribuer des dossiers à tour de bras, et évidemment, toute la nuit aux mêmes personnes, ça me rendait dingue mais comme quelqu'un me soufflait "on continue", ben je continuais, esclave de ma hausse de température corporelle, j'ai fini par me réveiller en crachant la moitié de mes poumons sur le parquet stratifié de la chambre (je plaisante, c'est du lino pourri, mais j'adore dire parquet stratifié).

Résultat des courses, cet article est un foutoir sans nom comme le sont mon corps et mon esprit en ce moment même. Je hais la grippe, même si elle m'a permis de voir une petite perle de cinéma sur Orange Ciné Géants : La Mouche version 1958, sobrement intitulé La Mouche Noire et qui vaut se pesant de cacahuètes, ce qui veut dire que ce sera le thème de mon prochain article. Munissez-vous de votre spray Baygon, on va bien rigoler les amis.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

c'est moi qui commande ! 26/02/2012 14:58

Clovis : est-ce un code mystérieux sur le sens et les origines de la vie ?

C'est moi qui commande ! 26/02/2012 14:58

Simone me hante apparemment.

clovis simard 24/02/2012 13:44

Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-7. - THÉORÈME LIMITE. - SUPERSTARS ?

mon nom 23/02/2012 15:59

Tes hallus sûr que c'est la faute à Simone :)