Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Le masseur de joue

Avant de commencer cet article, une petite nécessité imposée par la loi de la République française  :

 

 

Voilà, maintenant on peut y aller.

 

Le catalogue de la Redoute il y a quelques années ...

 

Vous avez tous feuilleté un catalogue de la Redoute ou des 3 Suisses. Oui, surtout vous les garçons, surtout aux pages petits slips en soieries et dentelles, pages que votre mère retrouvait toutes collées les unes aux autres. Oh ça vaaaa, ne vous offusquez pas, c'est la première fois que je parle de sécrétions corporelles en 150 articles, vous allez pas commencer à pleurnicher, ce n'est pas sale, c'est la nature et puis c'est tout. Reprenez-vous et faites appel à vos souvenirs : il y avait un drôle de truc entre les épilateurs et les balances à couenne ou mesurettes à poids. On voyait en bas de page, une dame, toute innocente, qui passait sur ses joues un drôle d'objet rose. La dame semblait épanouie et ravie, elle passait le truc bidule sur sa joue rosie, elle souriait comme sourirait un juste après une noble cause. On regardait le texte plus bas : "véritable masseur de joues. Plusieurs vitesses pour joue ferme à joue molle. Fonctionne avec des piles. Ne convient pas aux enfants de moins de 36 mois ni aux moins de 18 ans en fait. Envoi sous pli discret."

 

Moi aussi je veux me masser les joues afin qu'elles soient bien roses et bien rebondies !

 

Quand j'étais gosse, je me disais la chose suivante : "ah c'est bien pour les vieilles ce truc, ça leur raffermit la tronche" (pour rappel le botox et autre toxique auto-gonflant n'existait pas dans les années 80). Pauvre de moi ! Pauvre petite chose innocente laissée à l'abandon avec ce si dangereux catalogue paraissant pourtant au premier abord totalement inoffensif avec ses gaines et ses sapins en plastique dans les pages Noël.

Bien évidemment ça n'était pas du tout un masseur de joue ! He non jeune pourceau ! Tu sais ce que c'était ? Ce que tu nommes aujourd'hui sex toy, objet à la mode, décliné dans toutes les couleurs et dans toutes les formes (foutez la paix aux canards !). Le sex toy aujourd'hui n'effraie plus personne, sauf peut-être le Pape. C'est à la mode, y'a même des réunions Tuperware sur le sujet (testées et approuvées par moi).

 

Sabre Jedi ? Lexomyl ? Masseur de joue ? Pompe à vélo ? Punaise j'hésite ...

 

J'imagine donc l'incrédule mamy qui, faisant une confiance absolue en son catalogue de la Redoute autant que dans la Bible, commandait un MASSEUR DE JOUE. Une fois l'objet en main, cette pauvre grand-mère bafouée se massait les joues à longueur de journée. Jusqu'au jour où il y a eu un accident :

 

la grand-mère bafouée : "bonjour Mr de la Redoute, j'ai un problème avec mon masseur de joue"

le SAV de la Redoute : "oui madame, je vous écoute, c'est quoi le problème ?"

la GDM : "ben je me suis massée comme d'habitude hein, et en attrapant ma Ricorée, j'ai malencontreusement changé la vitesse, je suis passée de 2 à 8 d'un seul coup, et la moitié de ma joue a été arrachée et mon chat l'a bouffé, que dois-je faire ?"

le SAV : "euh...appelez le SAMU ?"

 

L'intégrité des mamys étaient touchées en plein coeur et c'est affreux !

 

J'aime aussi dans le descriptif de l'objet le fameux   "envoi sous pli discret".

Cela paraît évident nan ? Comme si sur l'enveloppe la Redoute allait marquer en gros et au feutre indélébile :

 

"Madame Michu commande des sex toys, encore une qui n'est pas satisfaite par son mari ou quoi, ouuuuh madame Michu a un sex toy, c'est un sex toy dans cette enveloppe, oulala bonjour les us et coutumes de madame Michu, ouh la honte, et en plus elle a pris le modèle canard, faut prévenir Bardot"

 

ou plus simplement on pourrait lire :

 

"ce paquet contient un godemichet"

 

C'est un scandale mes pauvres amis !

 

Pont oblige retour du blog le 14 ou 15 novembre (selon mon état)

 

Je vous embrasse.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

requiem29 10/11/2010 00:27


Ca me fait penser à une scène de "Eureka Street", de Robert Mac Liam Neeson, qui compte parmi les dix livres que je considère qu'il faut avoir lu une fois dans sa vie, et tiens, je vais en faire un
article, merci pour l'idée, et donc une scène succulente qui met en scène des chèques de remboursements pour des godemichés géants... J'en rigole encore rien que d'y penser.
...
...
...
Il y a un truc qui m'échappe, mais quoi ?
...
...
...
Ah, ça y est : dis, tu viens pas de nous donner une information vachement intime sur ta vie sexuelle, la ?