Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

La vie de Barnabé me fout les boules !

Voici Barnabé :

photo--2-.JPG

 

Barnabé est un éphèmère. Malgré sa bouille sympa, son regard de petite loutre touchée par la grâce, et ses longues ailes transparentes, Barnabé n'aura même pas le temps d'ébaucher un seul projet de vie qu'il sera déjà mort.
Se rend-il compte de sa condition d'instantané ?
Pourquoi un tel karma de merde ?
Vivre une seule journée a t-il des avantages à part celui de ne pas payer d'impôts et de ne pas croiser de gros cons dans le métro ?

Si Barnabé savait, il déprimerait. Mais même ça, il n'a pas le temps.
Si Barnabé se tapait une dépression, à peine aurait-il le temps de se dire : "Putain, je me sens mal dans ma peau", que déjà il décéderait.
Le plus fou dans tout ça, c'est que j'écris cet article avec Barnabé qui agite ses petites antennes juste devant moi.
Sait-il que sa destinée est à nul autre pareille ? Sait-il que par rapport à ses milliards de frères tous grillés sur une ampoule trop chaude, il a hérité d'un prénom ? Et sait-il qu'il est le héros inopiné d'un article de blog lu par...4 personnes ?
Barnabé ne sait pas tout ça. Il frétille des antennes, tourne sa tête à droite, puis à gauche, comme s'il se demandait quel sens donner à tout ça, pourquoi lui, quelle est sa grande mission à remplir sur Terre, ébahit par la taille du monde qui l'entoure.
Ne pas penser est presque une bénédiction. Non, Barnabé n'aura jamais d'ulcère. Le stress, il ne connait pas.

Alors que nous humains, dôtés d'une vie d'environ 90 printemps, passons notre temps à le perdre, à tergiverser sur des probables et des peut-être pour atteindre le sûrement et les et si à l'expiration du dernier souffle,
Barnabé use la mèche par les deux bouts. C'est un foufou. Une journée, 24h, c'est drôlement court. Mais peut-être que pour Barnabé c'est déjà bien trop long. Une question me taraude : Barnabé a t-il eu le temps de découvrir le plaisir charnel ? Mourir puceau est-il un fléau ? Barnabé aura t-il le temps de comparer le missionnaire à la levrette ?

Je meurs de compassion pour Barnabé. Alors qu'en tant que représentante de la race humaie je pourrais lui ricaner au nez en lui disant : "Ah ah ah pauvre hère, tu vas crever sans connaître le goût du chocolat au lait à la noisette, alors que moi, moi humaine, je peux m'en baffrer des kilos-tonnes avant de rejoindre le monde du dessous !  Je vote moi môssieur, je lis des livres, et je peux m'arrêter de respirer pendant  30 secondes sans mourir". Pas de ça chez moi. Je sais être humble avec les petits. Bon, les nains me foutent la trouille, mais cela n'à rien à voir.

Mais putain Barnabé, que signifie ta vie ?
Toi qui va passer sur Terre sans : jouer de la harpe, écouter Chimène Badi, marcher pieds nus dans l'herbe, manger des Paille d'Or, danser une lambada, faire une chenille, profiter d'une grasse mat, profiter d'une gastro-entérite, ouvrir les yeux sous l'eau, mettre ta main dans ta petite culotte, manger un chili, boire des Mojito, coller des images Panini, te cogner le coude, être ivre et oser des trucs, lire le Seigneur des Anneaux, te baigner nu dans la mer, claquer des petites boules d'air de papier bulle, sentir l'odeur du papier, lancer une baballe à un chien, voir un film en 3D, voir des films polonais en VO, manger au lit, faire des trucs en groupe, regarder un coucher de soleil, te bouger sur un Gangnam Style, faire des tortillons avec tes cheveux, sentir l'odeur du caramel brûlé, te faire des tartines de miel, faire un karaoké, rouler des pelles à tes amis, te fabriquer des petits bracelets, tester le croquet, insulter les cons, faire des majeurs à tout va, faire des boules avec de la colle séchée, enfiler un linge propre, découvrir ton corps, comprendre la fin de LOST, manger de la glace aux noix de pécan, voter pour un candidat de Secret Story, regarder des vieilles photos de famille, prendre un petit déjeuner au dîner, goûter une huitre, lire une question d'un Apéricube, halluciner devant le cul de Kim Kardashian, t'abonner à Voici, finir un pot de Nutella avec l'index, sucer un Mister Freeze, rebooter ton PC, ajouter une application sur ton iPhone...

une vie sans rire, pleurer, consoler, jouer, jouir, partager, voyager, pester, râler, déprimer, s'extasier, écouter, regarder, rêver, dormir, trahir, mentir, penser, philosopher...

 

 

Barnabé n'a plus tellement de forces. Il est 1h10, nous sommes le jeudi 1er août, dans quelques heures, Barnabé va mourir. Il n'en a même pas conscience, il ne sait pas à côté de quoi il passe, et à quoi il échappe. L'ordinateur est pour lui une grande lumière aveuglante. La dernière chose qu'il verra avant de rejoindre les siens sera  : ACER
Mais comme il est à l'envers, il lira : RECA.
Peut-être croit-il que je suis une divinité.
Peut-être ne croit-il rien du tout et que son esprit est aussi vide que le vide.
Peut-être pense t-il qu'avec la chance que j'ai d'avoir une vie aussi longue, je devrais utiliser mon temps autrement, plutôt que de passer mes journées à me plaindre entre deux siestes et un épisode de Secret Story.

Barnabé et ses congénères peuvent nous apprendre beaucoup de choses.
Adieu petit Barnabé, ta vie n'aura pas été vaine.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

voyance gratuite en ligne par mail 16/03/2016 12:41

Bravo et merci pour ton blog et bon courage pour le maintenir en vie de longues années !!

Geoffroy Hauppier 03/10/2013 05:07

Quelle idée intéressante que d'essayer de se mettre dans la carapace d'une éphémère! En fait j'ai aimé plusieurs de vos billets dont « L'amour en fumée ». J'espère que vous allez continuer à
publier!