Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

L'amour est aveugle (et parfois borgne aussi)

TF1 a lancé un nouveau jeu de type Tournez Manège, mais pour les aveugles. Reprenant le célèbre adage  "l'amour est aveugle" exprimant le fait que l'attirance hormonale entre deux êtres empêche de voir les défauts physiques de l'autre, l'émission expérimente cette fumisterie au travers de gros abrutis et de pénibles pimbèches, qui, à défaut de chercher l'amour, ne souhaitent qu'une seule chose : passer à la télé. On retrouve donc les mêmes caricatures que dans les autres émissions de genre : des connes avec des jambes de 4 mètres, et des branleurs épilés du torse qui ont le biceps qui palpite quand ils réfléchissent.

 

Tripote-moi je te dirais qui tu es

 

célèbre tableau "la pelle dans le sac" exprimant les vertus et les travers de la burqua pour s'emballer

 

Le but du jeu est donc très simple : on colle des célibataires en sous-vêtement dans une pièce toute noire, et on les laisse se tripoter pour faire connaissance. Ils ne se sont pas vus, ils ne se voient pas, mais se reniflent un peu quand même. Le but : être attiré par le contour d'une rotule et le dedans de l'autre. En fait, à travers cette émission, TF1 ne cherche qu'une chose : montrer des tripotouillages de couenne sensuelle pour faire chauffer l'audimat. Leur alibi pourri : montrer que l'on peut tomber amoureux pour autre chose que le physique, tomber amoureux d'une âme, c'est beau, ça donne envie de chialer, mais n'oublions pas que nous sommes sur TF1 et qu'entre chaque partie de l'émission on a une pub pour des yaourts et des capotes.

 

Le moche dans le jour reste moche dans le noir (proverbe chinois)

 

A chaque fois, TF1 colle un intrus. L'intrus, c'est le moche, le pathétique, le puceau, la grosse, l'original, le plouc du coin, l'acnéique, la globuleuse, le mal peigné etc etc...Car dans toute émission de real TV qui se respecte, il faut aussi pouvoir rigoler et "se foutre de la gueule de".

La télé réalité a rendu à l'humanité ses arènes, ses gladiateurs et ses mises à mort. La tête de turc, on l'a connu dans chaque classe de notre scolarité, ou alors on a été moqué soi-même et dans ce cas, le plaisir est encore plus intense de voir un pauvre connard moche comme un pou et vif comme une huitre se faire jeter par de jolies filles. Chaque spectateur de TF1 qui a souffert de moquerie dans sa vie se voit ainsi vengé. Bien sûr, on est dans le noir, alors le moche a ses chances. Le moche d'hier soir, était roux, mais cela n'a rien à voir, beaucoup de roux sont très beaux (Nicole Kidman, Boris Becker ...heu non pas Boris), mais n'empêche que TF1 a jeté en pâture LA caricature du roux, qui en plus d'être roux est un puceau coincé devant ses ordinateurs dont le tableau dressé de sa vie fait peur : seul, pas d'amis, en mésentente avec la famille, tout le temps fatigué, cloîtré chez lui. Derrière ses aveux, on imagine bien pire : le petit enfant du placard auquel on a balancé des petits cailloux dans les yeux, qui, une fois devenu grand n'a eu recours qu'à son poignet pour connaître le nirvana charnel. On imagine le mec affalé chez lui, déprimé, dont le seul ami est un chien, un vieux bâtard à moitié aveugle qui ne reste que parce que le roux lui donne des croquettes à la viande. On imagine les mines, les corons, le port de Dunkerque, une marée noire à Brest, un coup de grisou dans l'est en plein mois de janvier, l'horreur quoi.

 

Un monstre dans le grenier reste un monstre sous le tapis (proverbe coréen)

 

Et donc, ce pauvre candidat n'arrive même pas à draguer dans le noir. Il fait peur aux filles. Il parle vite, tout est confus, il demande un bisou comme un gosse réclame un Finger de Catburry, et cerise sur le pruneau, il a donné un petit nom à son sexe : popol. Evidemment, il va se faire éliminer, les beaux se reconnaissent dans l'obscurité.  Bizarre cette histoire, les moches doivent sentir un truc, le Paic citron ou le fenouil, on sait pas trop. Après, c'est encore pire, les candidats découvrent leur vrai visage à tour de rôle. Celui qui voit l'autre reste dans le noir, il peut donc facilement se lâcher, grimacer, voire vomir. Quand les filles ont vu le roux apparaître dans la lumière, elles ont bien rigolé. Et au lieu de la fermer, elles ont ajouté :"olalala ben dis donc tu as vachement de charme, hihihi". Le pauvre gars est parti, le poing levé, on imagine qu'il va rentrer à Quimper et se pendre dans sa grange.

 

Ceci dit, pour les beaux c'était pas mieux. Lors d'un duo dans le noir, l'un des candidats a touché les jambes d'une fille : pas épilée. Réaction du mec "beurk, beurk, beurk". Rien que pour ce détail capillaire, il a décidé de ne pas continuer avec elle. La pauvre, avait le béguin, elle repartira seule à cause de ses poils. Trop con le destin.

 

Moralité : même Angélina Jolie dans le noir, si elle s'épile pas, elle allume pas.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

rousse 18/05/2010 20:05


Cerise sur le pruneau c'est pour rendre hommage à la nuit porte sommeil !!! Et oui, c'est la rousse qui est de retour, mon ordi est mort mais celui de mon fils marche pas mal !! Ralala, tu m'as
manquée !!!!