Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

L'abus de Mario peut entraîner des conséquences graves comme le cancer colorectal

Hier soir aux actualités : "un jeune de 13 ans étudiant dans un établissement catholique a tenté de tuer ses professeurs à l'aide d'un fusil. Il a finalement renoncé, les forces de l'ordre sont tout de même intervenues. Il pratique les jeux vidéos". Voilà ce que j'ai entendu hier soir sur l'une des chaînes du service public. Relisez tranquillement la phrase, et dite moi ce qui vous choque. Y'a une constatation à la con, qui n'a rien à voir avec le fait violent en question. Prenons un autre exemple totalement inventé celui-ci, mais reprenant le même principe que celui utilisé par le médiocre journaliste responsable de la citation suscitée : "Raymonde 83 ans résidente à la maison de retraite Truclamuche a tenté d'uriner sur sa voisine Paulette, mais n'ayant pas envie elle a finalement renoncé. Elle pratique le point de croix". Voilà. Et d'ailleurs, si la véritable raison était le mot "catholique" et non "jeux vidéos" ?

 

 
jouer aux jeux vidéos peut être dangereux comme vous pouvez le voir ici : on peut malencontreusement, mais avec un certain fait exprès quand même renverser son jus sur la console provoquant une électrocution massive de type Cloclo, on peut prendre des coups de joystick ou de Wiimote mal contrôlés et perdre la vue par jet de lunettes ou déglobulation, on peut s'étranglouiller en faisant le cake avec le cordon mais rares sont les jeux qui demandent une telle pratique, et on peut OLALA DIANTRE  avaler la manette, mais là faut vraiment être un demeuré !

Ainsi donc, pour la millionème fois, le jeu vidéo EST l'unique responsable de tous nos problèmes de violence chez les jeunes. Les journalistes sont parfois tellements cons, qu'ils utilisent des raccourcis pourris pour expliquer un fait "non mais vous vous rendez compte ? René il a zigouillé toute sa famille, comme ça, d'un coup !"  "ah ben oui, répond le journaliste, mais bon c'était à prévoir hein, René il collectionnait les étiquettes de boîte de camembert! quel gros pervers celui là !!". On se marre. En 2002, il y avait 220 millions de joueurs sur PC dans le monde et 140 millions de joueurs sur console. On imagine aujourd'hui l'explosion de ces chiffres avec, entre autre, l'entrée du jeu vidéo dans tous les foyers et pour toute la famille avec les produits Nintendo (DS et Wii). Nintendo, qui a su démocratiser le jeu, et retirer de la tête des cons l'idées saugrenue que les jeux vidéos ne concernaient que des ados associaux coincés devant leurs écrans avec un neurone tout en se tripotant la nouille. Car depuis le début de l'ère des jeux vidéos, même à la préhistoire des jeux (le fameux tennis avec un pixel carré pour la baballe et deux rectangles pour les raquettes) il y a toujours eu des détracteurs. Je me souviens qu'à l'époque on racontait qu'une console de jeu branchée sur un téléviseur pouvait abimer l'écran de la télévision. Mwahaha, trop drôle. Et si je mets des yaourts dans mon frigo, tout va péter ou pas ? Il y a toujours eu des détracteurs pour tout, même les mots fléchés ont probablement leurs ennemis.

 
comment imaginer qu'un plombier portugais puisse amener à des pulsions meurtrières ? Non parce que là sinon on rentre dans un autre débat, celui sur l'identité nationale qui souleverait la question suivante : doit-on accepter que les portugais prennent tout le boulot de plomberie en France ?

Le jeu vidéo serait donc mentalement néfaste. On peut faire des crises de tétanie, et puis un jour, après une partie de Mario Kart s'en prendre à la société. Et jouer au Monopoly c'est pas nocif peut-être ? Monopoly, le jeu capitaliste par excellence, qui consiste à ruiner les autres en construisant des hôtels dans des lieux très chics type Rue de la paix. Combien de traders ont joué au Monopoly ? Non parce que quand même, ce sont bien ces cons là qui ont conduit le monde dans une crise économique majeure, et ce sont toujours eux qui continuent à s'en foutre plein les poches dans notre dos. Et le bilboquet alors ? Hein ? Qui parle des dangers du bilboquet ? Ben personne justement et c'est scandaleux !

 
oh punaise ! c'est vrai que vu sous cet angle, un joueur de jeu vidéo ça fout les chocottes !

Evidemment, les emmerdeurs anti-jeux vont dire : "non mais jouer à Mario ça va, c'est les jeux de guerre qui sont maléfiques, on y joue le rôle d'un militaire qui tue des autres militaires et que c'est pas joli, joli tout ça !". D'accord, d'accord. Pourtant il me semble que depuis la nuit des temps, les petits garçons jouent à la guerre avec des épées en bois, puis plus près de nous avec des flingues en plastique et PERSONNE n'y a jamais rien trouvé à redire. On trouve ça même plutôt bien qu'un petit bonhomme affirme sa masculinalité en jouant au cow-boy. C'est très sain ça madame ! Un mec ça cogne, ça se bat et ça crache par terre sinon c'est rien qu'une lavette. Bande d'hypocrites ! On pourrait aussi, pendant qu'on y est retirer de la vente tous les films de guerre, tous les livres d'histoire aussi(parce que j'ai toujours un traumatisme lié à la vision d'images sur la nuit de la Saint Barthélémy), et puis tiens plus de petites voitures parce que la voiture ça tue aussi prématurément, supprimons les contes pour enfants tous plus sadiques les uns que les autres, et la Bible, parce que y'a vraiment des passages innommables.

 



Heureusement, les lapins crétins, immense succès familial, permet de mettre tout le monde d'accord :
le jeu vidéo c'est amusant
et les lapins crétins peuvent amicalement déboucher les fesses de tous les coincés de la société qui mélangent un peu tout

Par contre, comme tout, on pratique avec modération, un peu comme pour les drogues en vente libre :

                                                                   
cette grosse merde qui enrichit des idiots      ou celles-ci qui tuent des milliers de personne chaque année

deux meurtriers en vente libre, et on laisse faire...allez comprendre...alors le jeu vidéo hein...laissez nous jouer !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

innyatima 05/06/2011 22:10


En sachant que mon dossier de maturité santé sociale portait sur les vrais raisons d'une addiction au jeu vidéo, je ne suis que d'accord !


ritale 19/11/2009 14:54


bon toi, il est temps de te mettre à la Wiii !!!
A bon entendeur...


Renard 18/11/2009 23:18


Bien dit...


requiem29 18/11/2009 22:42


Tout à fait d'accord avec toi. Bon, je retourne jouer à Gears of War, j'adore exploser la téte de mes ennemis alors qu'ils sont au sol à implorer ma pitié.