Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

J'ai subi pour vous : les sièges en loge de balcon au théâtre

Vous n'êtes pas sans savoir (car vous êtes de jeunes gens cultivés), que, contrairement aux cinémas, il existe plusieurs types de placement au théâtre. Le placement en carré Or (qui permet de se faire postilloner dessus par les acteurs et de choper la grippe A), la première catégorie (qui permet de voir tous les défauts physiques des acteurs et de choper la grippe A), la catégorie 2 du bas (qui permet d'avoir des têtes de cons qui polluent la vue et de choper la grippe A), la catégorie 3 du bas (qui permet de s'arracher les yeux pour voir quelque chose et de choper la grippe A) et la catégorie 4 du bas (sur le trottoir). On retrouve les catégories 2, 3 et 4 dans la corbeille (c'est comme un balcon mais pas vraiment et c'est de forme circonférique de genre demi-cercle que tu as mal à la cervicale si tu es dans la corbeille de côté), puis, même chose au balcon du haut où le port de jumelles est obligatoire, sinon tu te demandes pourquoi tu es venu, tu vois des petits bonhommes gesticuler tout en bas et tu t'emmerdes pendant 2 heures. J'ai d'ailleurs vu un mec qui demandait toutes les 5 minutes à sa femme : "qu'est ce qu'il a dit là ?". Hé oui, quand on est sourd comme un pot, on s'offre le carré Or mon coco !
 
Normalement la meilleure position pour l'être humain est la position allongée. Enfin moi c'est ma préférée, j'aurais aimé être une riche personnalité au temps de la Rome à orgies où les gens mangeaient allongés. Néanmoins, à cause d'un instinct primitif et bizarre, l'Homme a opté pour la position verticale, parce que ce con n'arrivait pas à attraper les cerises dans le cerisier et donc du coup il a remarqué qu'en se dépliant vers le ciel il mesurait plus haut. On remarque ici que la position assise courbe le dos et démantibule le bassin, quand à la position du milieu c'est rien, c'est juste quelqu'un qui chois par l'arrière

Ainsi, hier j'ai pû goûter pour la première fois à la chaise de la loge de balcon. La loge de balcon est un petit placard avec une porte en accordéon, dont la superficie est d'environ 2 mètres carrés (la loge, pas la porte). On y trouve 4 chaises (oui même pas des fauteuils, de vulgaires chaises bien raides, et une chaise dans un théâtre punaise que c'est vulgaire). Les 2 chaises de devant ont un avantage : on peut appuyer ses coudes sur le rebord moltonné du balcon. Par contre, les deux chaises de derrière ne servent à rien, puisqu'elles semblent adaptées à des sans-jambes, ce qui est très bien de penser aux handicapés, mais par contre c'est totalement absurde pour les gens normaux comme moi qui ont deux jambes, magnifiques d'ailleurs, totalement élancées, avec des rotules si finement dessinées, et je ne parle pas de l'extrême douceur de ma peau veloutée sur laquelle aucune pilositée n'ose pousser tellement je suis incroyable et que olala bon sang quel outrage de ne pas prendre en considération celle jolie paire de guiboles mais bon assez d'auto-satisfaction car je m'égare et n'allez pas penser de ce fait que j'ai un train à prendre.

L'art du pliage

 
l'art de l'origami permet de plier du papier autant de fois que voulu pour créer des formes, des animaux, des maisons, des cornemuses et des brouettes. Mais contrairement à ce que pensent les propriétaires de théâtre, cela n'est pas possible chez les humains normalement formés, sauf si, par inadvertance, dame Nature a oublié de fournir des hanches à certains d'entre nous

Je dois donc me glisser avec dextérité sans mettre mon pied dans la tronche de quelqu'un,  entre la porte et le dossier du siège de devant sachant qu'il y a environ 10 cm entre les deux. Ouais facile, je passe large ! En fait, pour pouvoir espérer poser son fondement sur la chaise, il faut écarter les jambes au maximum. Donc premièrement : c'est vulgaire, et secundement, heureusement que j'étais en pantalon parce que je n'ose même pas imaginer la mamy qui vient en robe avec en dessous sa couche Hygéna, là autant dire que l'on frôle le pathétique ! Donc après maints efforts je suis positionnée, dans une position certes ridicule, mais à moins de retirer mes jambes et de les mettre au vestiaire en attendant, j'ai pas d'autre solution. Autant vous le dire tout de suite, au bout de 2 minutes, le sang ne passait plus, j'ai vaguement pensé à l'amputation après le spectacle. J'ai donc bloqué ma chère rotule de chenille entre la chaise de la dame de devant, et le mur du box. Super confortable, dès que l'autre de devant se marrait, ma rotule était broyée. J'ai eu envie de lui dire "arrête de ricaner sottement connasse" mais difficile de demander ça quand on va voir une comédie. Heureusement au bout d'une heure : l'entracte, la libération  de mes abattis ! J'ai donc procédé à la réanimation de mes canes et j'ai ainsi pu ramener du sang dans mes chairs blanchies par le voile du deuil. Evidemment toutes les bonnes choses ayant une fin, il a fallu retourner dans le placard des pauvres (puisque les riches sont en bas dans le carré Or et qu'ils peuvent pratiquement s'allonger dans leurs fauteuils ces salauds de riches avec leur grosse bedaine élevée au caviar). Et puis en plus, faut pas être clostro dans leur studette de balcon, parce que quand les placeuses ferment les portes à accordéon, tu es totalement compressé entre la porte et le siège de devant, tu ricanes dans la chevelure devant toi, tu renifles les effluves salivaires des voisins, bref tu navigues en plein marasme corporel, c'est presque beau cette fusion des corps, ces aisselles collées à toi, ces couennes ramollies frôlant ton épiderme de mouvements sensuels proches d'une extase collective, mais bon, en fait pas vraiment. Quand tu es pauvre, sois déjà bien content d'aller au spectacle, mais garde tes genoux dans le menton et ferme ta gueule. J'ai tout de même été émue par le final où les acteurs ont fait coucou à nous autres pauvres payeurs de dîme, j'imagine ce qu'ils se disaient dans leur tête de parvenus : "salauds de pauvres!"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Barbare 26/11/2009 17:38


Les loges sont faites en premier lieu pour se montrer avec son amante officielle !


c'est moi la chef ! 26/11/2009 17:12


Merci pour votre compassion mes amis.


kamepit 26/11/2009 17:09


ca t'apprendra à pas aller dans un peepshow


monsieur triste 26/11/2009 15:50


ça t'apprendra a aller au théatre!