Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

I got a feeling ! (celui du caca)

La vérité est dans le jambon

Le dimanche, la télévision enchaîne les messages à caractère dépressif. Il faudra vérifier les statistiques, mais je pense que le taux de suicide connait un pic vers le haut, chaque dimanche entre 15h et 23h. Pour commencer : Haïti. Les journalistes se régalent, on n'avait pas vue d'images aussi horribles depuis le 11 septembre. Puis, en zappant sur TF1 (je ne sais pas ce qui m'a pris) témoignage d'une femme avec des cernes de stress jusqu'aux genoux, racontant, à priori une histoire abominable, larmoyante, genre elle a tout perdu, elle va peut-être se prendre 7 ans de prison, elle a plus de 50 balais et sa vie est foutue. Dur. A la suite, un message à caractère informatif de la sécurité routière : l'horreur absolue, des gens comme vous et moi apprenant la mort violente d'un proche dans un accident de voiture, clip extrêmement choquant et bien joué avec des acteurs qui pleurent, crient, s'écroulent...Là évidemment, t'as déjà attaché la corde à la poutre et t'es parti chercher un petit tabouret pour conclure l'affaire. Et là, la pub. Une pub pour du jambon. Et à la fin de la pub, après les heures d'images terribles accumulées dans la rétine, on entend une conne avec une voix de joyeuse pucelle qui balance "Fleury Michon, elle est pas belle la vie ?". Ben franchement là comme ça, non, pas tellement ...Salope !



on dirait pas comme ça, mais un jambon, c'est philosophe et alors moi j'ai envie de pleurer quand je vois qu'une simple couenne peut penser de jolies choses alors que les humains sont tous pourris. Vive le jambon, vive la couenne, vive les porcs !


Les awards du fric et des cons

Chaque année, les NRJ MUSIC AWARDS sont une source d'inspiration pour mon Encyclopédie de la connerie ambulante. Samedi, plutôt que de me vider la tête, j'ai préféré me remplir la panse d'un excellent aligot, qui renvoie la purée même maison, même de votre grand-mère, à la poubelle. Mais en revenant, avec mon estomac vers l'avant, j'ai quand même jeté une globule, pour voir. Et je tombe sur "l'album international de l'année".Putain l'angoisse ! Bon en fait, "album international de l'année" c'est dit avec la voix masculine énervante récurrente d'NRJ, une radio qui ne passe QUE des tubes Universal avec QUE des animateurs énervants. C'est donc chiqué, prétentieux, et totalement con. La cérémonie récompense les artistes du groupe, donc aucun intérêt pour la musique, y'a qu'a voir la liste des nominés pour pleurer. Autant le dire en faisant court, la cérémonie s'adresse aux incultes de la musique, aux anémiques du bon son, aux illétrés des octaves, aux puceaux des lobes, qui trouvent que le dernier album des Black Eyed Peas est une tuerie phénoménale, alors qu'en fait, ça fait juste saigner des oreilles. Donc, parmi les nominés pour l'album international de l'année (attention, ça rigole pas) il y avait : Beyoncé (soupe R'N'B inaudible), David Guetta (flan électro narcissique et puant réalisé avec un clavier Bontempi), les Black Eyed Peas (hémorragie des oreilles, donc), d'autres cons, et...Charlie Winston silvouplaît, qui a sorti l'un des meilleurs albums de l'année. Normalement, y'a pas d'hésitation à avoir hein, Charlie, il mérite. Bon ben en fait c'est Ingrid Chauvin qui a annoncé le gagnant, alors déjà autant vous dire que c'était mal barré, et figurez-vous (et ça va particulièrement faire plaisir à Requiem) que c'est David Guetta qui l'a eu. Rhaaa putain, au cachot ! Donc il est venu faire le cake, il a remercié tout le monde, sa femme a versé quatre larmes de crocodile, le mec a avoué devant la France entière qu'il ne voyait pas ses enfants mais que putain c'est trop super d'être DJ, et voilà, c'était consternant. Nikos, n'a pas arrêté de l'appeler "Déviiiiiiiide", pour faire genre que le Dééviiiiiiddddde est américain parce qu'il se produit dans le monde entier alors qu'on voit bien à sa tronche que c'est un français issu du camembert au lait cru, et après le Nikos, il a enchainé en parlant d'Haïti, il a pris son air grave, et Guetta qui n'avait pas le retour son est arrivé vers lui en sautillant parce qu'il croyait qu'on parlait de lui et il dit en riant comme une truie à Nikos :"hein, qu'est ce que tu diiiiis? hihihihi"...Quand il a compris son erreur, il a pris son air grave et c'était pathétique, et j'ai donc zappé parce que j'ai senti que je frôlais la rupture d'anévrisme et j'ai pas envie de décéder (surtout pas en regardant la télé, putain la mort conne)



Je voudrais finir par une citation qui me tient à coeur :

"Ne te plains pas de l'obscurité. Deviens une petite lumière"  Li Van Pho (philosophe chinois d'il y a fort longtemps bien avant que tu naisses)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

c'est moi qui commande ! 26/01/2010 11:21


Moi j'ai envie d'ajouter qu'il y avait Robbie Williams. Lui, je l'aime bien. Je me demandai ce qu'il etait venu foutre dans cette galère.
Eh ben si tu regardes attentivement les images, tu remarqueras qu'il a l'air de se poser la même question...


requiem29 25/01/2010 19:16


Il y avait Robbie Williams. Lui, je l'aime bien. Je me demandai ce qu'il etait venu foutre dans cette galère.
Eh ben si tu regardes attentivement les images, tu remarqueras qu'il a l'air de se poser la même question...


requiem29 25/01/2010 19:15


Il y avait Robbie Williams. Lui, je l'aime bien. Je me demandai ce qu'il etait venu foutre dans cette galère.
Eh ben si tu regardes attentivement les images, tu remarqueras qu'il a l'air de se poser la même question...


monsieur triste 25/01/2010 19:07


mais quelle idée d'avoir une télé aussi!!!


Renard 25/01/2010 18:55


Finalement, tu as rangé le tabouret et re enroulé la corde... tu as raison d'espérer, il y a peut-être encore plus tarte à venir..