Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

GFAJ-1

Ce titre énigmatique voire terriblement mystérieux qui ressemble à un colorant chimique, n'est autre que le nom de code de la première bactérie extraterrestre. Vous en avez sûrement entendu de vagues échos dans les médias, pourtant la découverte remet juste en cause toutes nos connaissances sur les composantes de la vie.

Evidemment, c'est moins intéressant que les joggeuses retrouvées en puzzle dans des étangs.

Evidemment, et une fois de plus, les créationnistes vont nous baratiner en nous prouvant avec leur étouffante foi et la main sur la Bible, que  : "ah bah voilà vous voyez, la Nature, le hasard n'ont rien à voir la dedans. L'Homme est parfait et a donc été créé par la main de Dieu. Cette bactérie est un signe de fin du monde, elle a été créée par le Diable !"

Voilà, voilà, posez ce panaché monsieur, c'est mauvais pour vous.

 

Pour les incultes de la science, rappelons les ingrédients nécessaires à la vie sur Terre : oxygène, hydrogène, carbone, azote, soufre et phosphore.

Un élément de moins, et la Terre serait vide comme le crâne d'une mouche.

Et voilà que débarque du fin fond d'un lac californien, une minuscule bactérie qui remet tout en cause.

GFAJ-1 vit et se développe via l'arsenic.

L'arsenic est le Mister Hyde du phosphore ; un poison violent qui fait des trous dans la peau et conduit à la mort. La mort, qui, dois-je le rappeler, est le contraire de la vie. Là où elle passe, normalement, tout trépasse.

Sauf que non, plus maintenant.

 

GFAJ-1, c'est elle. Certes, cela ne ressemble à rien, mais contrairement à vous, elle a tout l'avenir devant elle...    

 

Mais en (barres) parallèle les scientifiques étudient un autre phénomène étonnant : si l'Homme a besoin de tous les éléments précédemment cités pour vivre, il héberge en lui, et ce depuis toujours, son arsenic personnel  à la connerie congénitale

 

Oh mais dis-moi...comment ça fonctionne la connerie congénitale ? Est-ce que moi aussi j'en suis pourvu ?

Oui petit lutin, toi aussi tu as droit à ta part de connerie (surtout si tu as une télé, ou un animal empaillé chez toi).

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la connerie semble être liée à l'être humain depuis son apparition sur Terre. On ne connaît aucun phénomène similaire chez les autres mammifères, seuls les humains semblent être pourvus de ce don.

Dès l'enfance, la connerie humaine prend le pas sur son génie. Très tôt, l'humain emmerde le monde et fait preuve d'une excessive intolérance. Vous êtes allés à l'école, certains savent donc de quoi je parle (se retrouver avec un chewing-gum collé dans les cheveux, se faire piquer son cartable et le retrouver derrière un radiateur, découvrir son carnet de correspondance raturé ou machouillé, sans compter les nombreux vols de billes, scoubidous, élastiques, pogs, slips...).

 

La connerie OK ! Podium !

On note aussi que la connerie grandit en totale harmonie avec l'enveloppe physique. Plus c'est grand, plus c'est con. L'adolescence est l'Everest de la connerie non maîtrisée.

Esprit de contradiction tiré par les cheveux :  "naaaaan la nuit y fait pas noir"  ou  "siiii Tokyo Hotel c'est de la vraie musique"

Enervements ridicules : "si tu m'empêches de sortir samedi, j'arrête de respirer"

Connerie exacerbée avec les personnes du même sexe  : "Laura elle aime pas Twilight, c'est rien qu'une p....!"

Attitudes et manifestations pathétiques avec les personnes du sexe opposé : "wow, Thomas t'es trop ouf, LOL, MDR, PTDR !!!!"

 

La connerie à maturité

Enfin adulte, on pourrait penser que l'humain évolue et ne soit plus que bonté et bienveillance. Mais non, l'évolution de la connerie ne s'arrête jamais, et nous voilà arrivés au grand con. On le voit dans son milieu naturel un peu partout dans le monde : gouvernements divers, armées, extrémistes de tous bords et de tous côtés, joueurs de foot, supporters de foot, criminels, racistes, chasseurs, SNCF, TF1, publicistes, cobayes de la télé réalité, mon gardien, Dora ...(liste non exhaustive).

exemple de connerie aiguë vue ce matin à la télé : une émission sur les voitures et à la pause une question, un jeu par SMS, et à gagner, des sticks de dessous de bras.

Punaise, y'a des connards qui dépensent le prix d'un stick d'aisselle en SMS, pour gagner des sticks de d'ssous de bras qui puent.

 

La connerie lyrique

Certains moments sont propices à des envolées de connerie inégalées : sur la route, dans le bus, dans le métro, lors d'une défaite d'une équipe de foot (le sport qui rend con), dans les salles de cinéma (dans ta gueule ton pop-corn), à la piscine (bien vu de nager avec des palmes quand y'a plein de gens), dans une file d'attente, lors d'un mariage (le con bourré de fin de soirée)...

La connerie en suspension

Parfois, dans un moment  suspendu d'absolu, la connerie se met en pause et tout le monde s'aime quelques heures : 1998, Gloria Gaynor, foot, Champs-Elysées, on se fait des bisous parce que l'on est champions du monde de baballe (cependant en Afrique, tout le monde continue à crever dans la joie et la bonne humeur).

 

Mais ce qui inquiète le plus les scientifiques, c'est que la propagation de la connerie semble sans limites. En effet, elle se transmet dans les gènes.

 

GFAJ-1 est donc porteuse d'un grand espoir : un autre type de vie est possible,  peut-être sans connerie.

 

Amen.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

c'est moi qui commande 21/02/2011 00:10


Oui, et ça c'est génial. La connerie est une sorte de serpent qui se mord la queue en permanence, un truc illimité, sans fin...C'est passionnant.


Fred 20/02/2011 23:38


On est tous le con d'un autre...