Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Faits et effets de la semaine passée...

L'apologie de la 3 ème couille

Une célèbre industrie de cosmétiques a juré, il y a quelques années, que les tests sur les animaux étaient bannis. Et en fait, après enquête, pas du tout. Je me suis toujours demandée en quoi consistaient les tests de cosmétiques sur les souris. On peut comprendre que les tests de radiations ou de médicaments puissent être pénibles pour les animaux et donc lamentables, je n'arrive pas à comprendre le sens du pourquoi du comment des tests de fond de teint sur les rats. J'imagine les hamsters avec du rouge à lèvres que les scientifiques surveillent pour voir si un troisième testicule leur pousse sur le front. Je mentalise qu'un poney puisse recevoir une onction de crèmasse anti-rides afin de vérifier qu'il ne vire pas au rose fluo comme ces connards de petits poneys et leur monde merveilleux avec des coeurs et des bisous-bisous.

Tout ça pour dire que, quand même; ils auraient mieux fait de tester le Médiator sur des dictateurs !

 

Se casser la binette en robe Dior

Si vous avez regardé les César vendredi soir, vous aurez remarqué que les couturiers se foutent vraiment de la gueule du monde. Sara Forestier a failli se démonter les rotules en montant chercher sa récompense compressée, tout ça parce qu'un abruti d'attaché de presse lui a conseillé de porter la robe haute-couture en peau de zébu de machin bidulo, parce que quand même c'est la classe et pour son image c'est trop whaou super. Mais le monde de la haute-couture est un monde merveilleux de camés, ce qui explique que les robes sont disponibles en 2 options : pas assez de tissu     ou      trop de tissu.

La pauvresse demoiselle Forestier avait une robe qui trainait par terre comme un vulgaire poncho, non seulement c'était moche, mais en plus, en toute logique, qui dit chiffon trop long, dit pied qui bute.

Quand on pense que ces serpillères coûtent un an de RSA, ça fout juste un peu les bouloches. Faudra aussi dire aux mégalos de couturiers d'arrêter d'avilir les femmes en les faisant sur-maigrir, ou en leur forçant à porter des robes qui peuvent juste les faire finir aux urgences.

 

Si je suis pas invitée, j'arrête de respirer !

Vu à la télé : une pauvre fille anglaise (cela n'a aucun rapport je précise, y'a aussi des pauvres filles suédoises, portugaises, françaises, italiennes, serbos-croates etc...) avec une tronche à décaper les fours,  a décidé de se planter devant le palais de la famille Windsor et d'emmerder son monde. Cette cloche a un seul rêve dans la vie : assister au mariage de Kate et du prince William. Bon déjà, quand le seul rêve de sa vie se limite à voir un mariage demi-royal, ça en dit long sur les aspirations et la profondeur de la personne. Je suis sûre que même une chenille a des rêves plus fous. Mais le pire dans cette histoire, c'est que cette pov'pomme est prête à décéder pour y aller ! Oui, oui, vous avez bien lu, elle a entamé une grève de la faim. Argument de la folle : "ben si j'arrête de manger, ils vont m'inviter, ils vont quand même pas laisser mourir quelqu'un".

Ahahaha, bah si !

 

Faire du jogging tue, alors que manger un Kébab, non

En ce moment, beaucoup de femmes disparaissent et finissent en petit puzzle sanguinolant. Avez-vous remarqué que cela arrive souvent quand la dite femme fait un jogging ?

Par contre avez-vous entendu parler d'assassinats de femmes dans un Kébab ? Ben non.

Moralité : faire du sport tue, manger un Kébab non.

Le petit trou normand indispensable après un Kébab / frites

 

 

 

La caissière

Vu et entendu ce soir dans un supermarché de proximité : une cliente se rend compte, une fois tous ses articles passés, qu'elle a acheté des canelés. Drame tragique : elle a changé d'avis, elle ne veut plus les canelés parce que sinon c'est trop grave, le monde peut s'écrouler ou un truc dans le genre. La caissière, molle et débutante, ne sait pas annuler un article après avoir affiché le montant total. Elle demande à sa collègue, plus aguérrie semble t-il, qui lui explique le process hyper simple d'une simplicité à décoiffer les taupes :

"ah bah c'est simple, tu passes l'aticle, tu fais annuler, puis tu repasses l'aticle et tu fais annuler, puis tu repasses encore l'article et tu fais annuler et c'est bon"

 

Oh putain, qui invente des process de merde comme ça ? Y'a pas plus simple, de type passer l'article une fois et faire annuler ? Et puis, entre nous, elle pouvait pas simplement dire de façon claire et audible : "ben tu passes 3 fois l'article et tu fais annuler à chaque fois et c'est bon".  Mais peut-être que du coup, l'autre elle aurait été en surcharge cognitive et elle nous aurait claqué dans les doigts en faisant un AVC ?

 

Moi j'vous le dis, on va tous crever !

Bonus

 

Le kit pour être un vrai punk...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article