Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Double peine

Ceux qui m'aiment prendront le train

 

L'annonce d'hier fait froid dans le dos :

 

Capture-1-copie-17.jpg

 

Double peine donc pour les salariés du groupe PSA : perdre leur boulot, et être embauchés par la SNCF. On note toutefois le conditionnel utilisé dans le titre de cet article, mais il me semble que dans des situations aussi critiques, qu'il serait bon de protéger la santé mentale des gens en évitant d'annoncer de telles nouvelles.

 

Chialer érotiquement

 

Je voulais aussi vous parler de ma glande oculaire. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai remarqué quelque chose que je voulais partager avec vous, et puis en plus, ça se lie pas mal avec le titre de cet article. Et puis vous l'avez échappé belle, vu le nombre de glandes que posséde le corps, vous auriez pu tomber plus mal.

Avez-vous remarqué que lorsque les stars pleurent, dans les films ou pas, elles ont des étoiles plein les yeux ?

Personnellement quand je pleure, je boursoufle et j'ai le cheveu gras.

Je trouve cette inégalité  larmoyante assez injuste.

 

Mono-sac

 

Hier, j'ai vécu une mésaventure dans un commerce pour citadins bobos dont je ne vais pas citer le nom, mais dont l'intitulé ressemble à : "un seul prix".

Chez à "un seul prix", les caissières sont toutes molles du bulbe, désagréables, on sent qu'elles n'ont pas envie d'être là, mais comme c'était ça ou chomâge, elles ont tranché.

Généralement, lorsque vous déposez une demi-tonne de courses à la caisse, n'importe quelle caissière saine d'esprit propose un sac. D'autant plus quand ils sont payants. Là non. La nana me laisse me démerder avec mes 30 000 shampooings et crèmes de jour, je finis donc par lui demander...un sac !

La caissière me regarde comme si je venais de lui demander un chameau. Elle me le donne et m'indique qu'ils sont payants (les sacs, pas les chameaux), mais j'ai déjà payé, carte-bleue validée.

Comme je suis honnête conne, je lui propose de lui donner ses 3 malheureux centimes en monnaie, mais là, notre amie "un seul prix / monotâche", dans un élan de générosité, propose de me l'offrir. Ouuuuhhhh, non mais attends tu déconnes ? On ne m'a jamais fait un cadeau comme ça dans toute ma vie ! Allez hop, roulade.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là : comme la dame est plus âgée que moi (non, être assise à encaisser ne préserve pas), elle ajoute une petite leçon de morale sympatoche : "par contre, vous le saurez pour la prochaine fois". Ce à quoi j'aurais aimé répondre (mais je ne l'ai pas fait, étant trop de bonne humeur) : "ben et toi connasse, tu vas retourner en mono formation, et tu vas te souvenir que l'on propose à chaque cliente, quelque soit ses achats, un ou plusieurs sacs !".

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Dieu vous enc...aisse ! ^_^ 13/07/2012 23:06

Arrête de contredire Dieu ! Dieu est tout, Dieu et universel, Dieu à TOUJOURS raison ! Et arrête ou demain je te fout à la flotte !

C'est juste moi qui commande ! 13/07/2012 12:33

Mais j'adore les caissières (sauf celles du seul et même prix d’Arcueil). Quant à la proposition du sac, il s'agit d'un acte de courtoisie et donc de vente, que ne doit pas occulter une caissière.
Dans les autres magasins je ne rencontre jamais ce type de problème ; mais les commerces parisiens, ceux concernant surtout les bobos, sont souvent remplis de pauvres tâcherons.

Dieu vous enc...aisse ! ^_^ 13/07/2012 12:06

Alors toi commence pas à chipoter avec les caissières ! On touche pas à mon peuple !
N'oublie pas que les 10 tribus perdues d'Israël étaient composées de caissières donc respect, de bleu !
^_^
Et puis si t'as besoin qu'on te rappelle que tu as besoin d'un sac pour transporter un tas d'objet, enfin bref ...