Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

C'est le métro de Sophie !

Mathématiquement, c'est imparable : plus une ville est grande, plus elle est habitée et plus sa concentration en décérébrés est importante. Ce qui fait qu'à Paris, lorque vous prenez le métropolitain, vous avez une chance sur 2 de croiser le chemin d'une personne cérébralement différente.

Et donc, l'autre soir, j'ai usé de mon Navigo et pris la ligne 4. Le terminus ou départus de cette ligne est un endroit désagréable où il fait 45 degrés, ce qui permet, avant un rendez-vous, de transpirer sous les aisselles ; et comme d'autres gens attendent eux aussi le métro dans ce sauna imposé et pollué, nous voilà confrontés à un mix d'effluves corporelles toutes plus piquantes les unes que les autres.
Et l'autre soir, alors que je cherchais à isoler des odeurs pour savoir si j'avais affaire à des relans de chou-rave ou de fenec malade, un cri a percé dans le tunnel :

 

"C'est le métro de Sophie !"

 

Merde alors, moi qui croyais que c'était le métro de la RATP. Je me retourne et vois un joyeux drille d'environ 30 ans, cheveux bouclés (collés ? difficile à dire), habillé d'un magnifique jogging, souriant, heureux, un arc-en-ciel apparu parmi la grisaille des parisiens fatigués et mal aimables (voyez comme je reste correcte, je n'ai pas dit mal baisés).

 

"C'est le mé-tro de  So-phie !"

 

Il prononce distinctement afin que l'information passe à tous.

"Mais qui est Sophie ?" semblent se demander mes voisins de quai. C'est dingue, alors que la platitude régnait et que nous étions tous plongés dans nos pensées et nos soucis du quotidien : "p'tin j'crois que j'ai oublié de changer de slip"   "ça ouvre à quelle heure Pôle Emploi ?"     "j'espère que le chien n'a pas dégueulé dans tout l'appart"    "rha, j'ai mal quand j'avale, j'espère que j'ai pas une angine, ou une dent mal soignée, ou le sida de la gorge...ça existe le sida de la gorge ?"      "voyons, voyons, si je dis à ma femme que j'ai une réunion de travail à Hawaï, est-ce qu'elle va me croire ?"      "il fait quoi le métro là, j'ai pas le temps bordel, s'il arrive pas dans 1 minute j'vais crever !"...     Ainsi donc, nos pensées diverses furent occultées par notre nouvel ami qui beugle sur tous les tons, sur tous les accords, et dans toutes les gammes que : "c'est le métro de Sophie".
 

A cet instant, tout le monde se pose la même question en même temps : "Qui est Sophie ?".

C'est quand même fabuleux ça : une cinquantaine de personnes qui ne se connaissent pas et qui pensent à la même chose en même temps. J'en ai presque un frisson. Nous sommes tous connectés dans une grande pensée collective.

Bien sûr, la seconde question qui nous effleura tous sera : "Mais c'est qui ce malade ?"  accompagnée des indispensables regards et sourires entendus entre nous tous. Car oui, nous autres nous pensons être mentalement normaux car nous ne gueulons pas des inepties dans le métro, alors que peut-être, chez nous, on torture des animaux de petite taille en cachette.

 

"C'est le métro de Sophie !".
C'est la 38ème fois qu'il le dit, cette fois avec une voix très aiguë. Une femme à côté de moi pouffe de rire. Moi je me pose des questions essentielles : c'est le métro de Sophie ? Ok. Comment a t-il eu cette information ? Et surtout a t-il une preuve que le métro appartient bien à Sophie ? D'ailleurs son affirmation n'est pas suffisamment précise ...

Parle t-il de cette rame de métro en particulier ou de la totalité du métro en général ? Si Sophie est propriétaire du métro, alors combien de pourcentage perçoit-elle sur chaque vente de pass Navigo ? Et Sophie, vient-elle aussi parfois prendre le métro ? Est-elle très riche ? Est-ce une vocation, Sophie aimait-elle les métros étant enfant, ou est-elle obligée ?

Je tente d'imaginer Sophie : grande blonde pimbèche avec une bouche en silicone ? Petite brune rondouillarde avec une colonie de boutons sur le front ? Est-ce Sophie la girafe compagne des enfants en bas-âge ?

sophie-la-girafe-03.jpg




"C'est le métro de Sophiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !".
Hum, l'information la plus importante semble être Sophie tant il insiste sur ce prénom. Allez hop, Google, je cherche qui est le boss des métros. Etablissement public rattaché à l'Etat. Mouais. Cela ne m'avance pas des masses. Je vais envoyer un mail à la RATP :

 

Bonjour,

 

Je suis vachement interloquée par ce que j'apprends aujourd'hui. En effet, d'après une source officielle de la ligne 4, il semblerait que le métro appartienne à Sophie.

Pourquoi on nous dit rien à nous le peuple ?

Qui est cette Sophie ? Peut-on la voir ? C'est elle qui décide d'ouvrir les fenêtres dans les wagons et après on caille ?

Sophie accepte t-elle que des ménestrels jouent des airs d'accordéon dans le métro, ce qui est passablement pénible surtout après quelques pintes ?

Sophie connait-elle personnellement le lapin qui dit que si tu mets la main dans la porte tu peux te faire pincer très fort ?

Puis-je parler directement à Sophie et d'abord pourquoi y'a rien sur elle dans Wikipédia ?

 

Dans l'attente d'une réponse que je sais déjà imminente, je vous prie de croire en mes sentiments les plus distingués (et en plus j'ai un Navigo mensuel 2 zones).

 

 

 

Bien sûr, je vous tiens au courant si j'ai une réponse.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

@ 18/04/2012 02:18

bah voui !

Sékateur 14/04/2012 19:23

Des types zarb, y'en a plein dans le métro, faut avouer qu'ils cassent un peu la torpeur quotidienne. Vive les barjots !