Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

La (très) grande encyclopédie de la réclame

La publicité est notre compagne quotidienne. Avant, y'avait le pain quotidien, aujourd'hui on rabâche que le pain fait enfler, et on a juste droit à notre dose de pub journalière. Au temps jadis aussi, la pub envahissait la vie des gens. Vous vous rendez compte que le gène de la pub se transmet de générations en générations, nous rendant tous un peu plus conditionnés et drogués de ces attentats à la pensée ? La réclame est-elle vraiment notre ennemie ? Parce que c'est pas pour vous effrayer, mais la publicité personnalisée envahissant nos objets du quotidien et nous attendant au coin de la rue, c'est pour demain matin ou pas loin. Je le sais, là où je bosse, je suis bien informée sur les futurs procédés sodomites qui nous pousseront à acheter toujours plus et pas forcément mieux. Pourtant, parfois, la pub se paie des coups de génie. Elle peut se transformer en oeuvre géniale, qui ne nous poussera pas forcément à acheter ledit produit mais au moins à profiter de l'audace d'un publiciste plus fûté que les autres. A travers cette encyclopédie de la réclame qui démarre aujourd'hui et dont vous retrouverez de temps à autres de nouveaux chapitres, tentons de dévoiler tous ensemble comme de joyeux drilles, comment et pourquoi la réclame a évolué. C'est beau, c'est bien, c'est sain, c'est uniquement sur les 100 Ciels, parce que je vous aime.


Comme vous pouvez le constater, vieillir a toujours été l'angoisse des femmes. Reprenant ici l'idée du "ô mon beau miroir, qui est la pus belle?" que l'on retrouve dans Blanche Neige, la réponse semble être ici : "sûrement pas toi, vieille peau". Vous imaginez des pubs actuelles de cosmétiques avec le gimmick "quelle horreur!". Aujourd'hui, on nous parle avec douceur, on nous carresse le porte-monnaie, les rides ne sont plus que des ridules, et la vieillesse s'est transformée en temps qui passe. Les publicitaires ont compris qu'il faut toujours prendre des gants pour parler à une femme et que c'est pas en la traitant de petite boutique des horreurs qu'on pourra lui vendre une crème très chère. Aujourd'hui, c'est plutôt le prix des crèmes anti-rides qui est une HORREUR !



On croit que la chirurgie esthétique est un phénomène récent, mais que nenni ! De tous temps, la femme a du porter de gros nichons, au risque de se péter le dos, pour plaire aux hommes. Comme on peut le voir ici, la pub nous rassure en précisant que l'on peut augmenter son volume mammaire sans opération, mais nous montre quand même des chirurgiens avec des lunettes (pour le côté intello matheux) qui farfouille de la tripaille. On en voit même un qui tient un bout de bidoche au bout d'une pince, punaise on se dit "heureusement que c'est sans opération cette connerie!". A droite, une femme semble tenir une bouteille de Synthol dont elle va imbiber un coton.  Grande découverte : le Synthol fait pousser les seins ! Wow ! Comme quoi la réclame a toujours pris les gens pour des demeurés, puisque s'il suffisait de se frotter un coton imbibé d'un produit x ou y sur le téton pour changer de bonnet, ça se saurait quand même ! En plus elle est contente cette conne, ben y'a marqué "scientifiquement prouvé" alors évidemment elle y croit comme une grosse gourde ! Les textes sont étudiés, on le sent bien : "La femme a l'âge de ses seins" je peux vous dire messieurs et mesdames que c'est totalement faux. Malgré mes 36 ans, mes seins ont toujours 20 ans eux ! Et certaines jeunes filles les ont déjà sur les genoux, donc voilà un principe qui a bien veillit ! "Une victoire du génie français!" Ah ah ah ! ça fait combien d'années qu'on ne parle plus de génie français mais de faignasserie française ?! C'est très impressionnant comme réclame, ça fait très : "en direct de nos labos, de grands scientifiques de renoms ont travaillé nuit et jour pendant 20 ans et parce qu'ils sont français et forcément géniaux, ils ont trouvé comment faire pousser les seins !". Aujourd'hui, rien n'a  changé, on fait croire aux femmes qu'elles peuvent maigrir en dormant, ou que les acides de fruits pénétrent dans la racine du cheveu pour le rendre brillant...Quelle belle évolution humaine !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sékateur 03/10/2009 16:05


La pub, c'est comme les fraises. Quand on en mange trop, on a la chiasse. C'est tout le problème, à force d'en voir, l'intérêt artistique, qui est parfois réel, de certaines créations disparaît
derrière l'exaspération. Et un beau soir, on intègre un commando qui va déchirer les affiches dans le métro !


tyler 01/10/2009 16:47


moi ce que j'aime dans la pub c'est que l amoitié du temps on sait meme pas quel produit ils vantent!!


kamepastis 01/10/2009 12:51


moi je kiffe la pub car c'est en partie grâce à elle que j'attire le couillon euh le client dans mon magasin et que je peux augmenter mon CATTC et parfois même ma marque à l'entrée selon les
accords de la plateforme avec les mkt des gm ou les accords marque sur le pdd ! (t'as vu comme je bosse bien à l'école !)


rousse19bientôt 46 30/09/2009 18:17


Ben j'ai jamais utilisé de crème Bidule parce que je le vaux bien pourtant à 37 on me dit que j'en fait bien 8 ou 10 de moins... bon, après deux allaitements de vampires j'ai tendance à avoir la
laiterie qui cherche plus mes chaussures que mon chapeau et là, ben j'irai même pas me faire bistouriter mais par contre j'ai un cerveau tout neuf qui achètera jamais ces saloperies ! Et j'assume
mes cheveux blancs, merde alors !!!


Renard 30/09/2009 17:26


Ce qui est amusant c'est quand ils prennent des gamines qui n'ont pas 20 ans pour montrer comme leur peau est lisse depuis qu'elles utilisent la crème Machin

Et ils ne doivent pas utiliser plus de 300 mots de vocabulaire pour être sûrs d'être compris de tous...

Mais pourquoi se priveraient ils puisque les veaux pardon les gens les achètent...