Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

La cuisine moderne stylée bobo = mange ta main !

   

La nouvelle cuisine est une cuisine pour anoréxique qui consiste à mettre les papilles en éveil, mais surtout pas à rassasier son estomac. La carte est alléchante, mais lorsque l'assiette arrive, il est conseillé de se munir d'une loupe pour apprécier l'effet visuel. La nouvelle cuisine doit être née en Ethiopie, sinon je n'y comprends rien. A moins que les nouvelles règles de l'épicurisme consistent à manger un steack hâché de la taille d'une crotte de nez pour en apprécier tous les effets gustatifs. Donc, vous avez la dalle, car lorsque l'on va au restaurant, on évite le cassoulet ou la choucroute à midi. On découvre la carte, oh que c'est beau et alléchant tout ça :

Menu (la taille que tu auras en ressortant)


Paupiettes de crustacés géants en papillotes jolies et sa gelée toute en couleur de bébés poissons morts
Fricassée de poulet rôti qui a couru en plein air donc imaginez la taille de ses cuisses
Aligot maison avec son fromage fondant qui colle aux dents
Parmentier d'oiseau à bec (canard ou un autre truc à bec selon la saison) et ses pâtes fraîches mais cuites quand même
La salade du chef et sa tomate

Comme vous avez très très faim tellement faim que ça fait des grouigrouis dans votre ventre et c'est assez gênant surtout si la personne qui est avec vous a été rencontrée sur Meetic ou un truc dans le genre et que vous pensiez conclure juste après. Vous commandez donc "fricassé de poulet gros cuissots signe AB" et une salade du chef pour le côté fibre et verdure parce que vous prenez soin de votre silhouette et que vous pensez que la salade rend mince alors que finalement ça n'est qu'une vue de l'esprit, les lapins mangent de l'herbe, vous voyez le résultat. Après une demi-heure d'attente (oui parce que qu'un cuisinier de la nouvelle cuisine a besoin de concentration), le premier plat arrive, et là, c'est le drame, le choc, faudrait penser à créer des cellules psychologiques dans ce type de restaurant : 2 cuissettes de grenouilles joliment posées sur 3 grains de riz et tout autour une petite sauce rose déposée nonchalamment sur les contours histoire de détourner le regard des cuisses ridiculement petites. Paniqué, vous commandez du pain, histoire de caler votre estomac. Vous dégustez les 3 bouchées du plat, vous suçotez le petit os en prenant garde de ne pas l'avaler, vous crevez la dalle. Arrive ensuite la salade : 3 feuilles de roquette posées sur un filet de vinaigre balsamique, oui mais attention, du balsamique à la noix de cajou, un produit précieux, et à 5 kilomètres de notre verdure, une tomate-cerise prédécoupée. Dans la bouche : 10% de consistant, 90% de vent. Autour de vous, tout le monde se régale et vante les mérites du chef, tous des hypocrites, les mêmes que l'on retrouve le samedi après-midi dans une galerie d'art moderne à se tordre de plaisir en se donnant un air d'intellectuel devant une croûte composée de bâche en plastique peinte en rouge avec au centre un pigeon mort punaise mais quel talent, wow, je frôle l'infarctus de l'omoplate. Après des décennies d'assiettes débordantes et de "faut manger pour être un homme" dicton remplacé aujourd'hui par "faut manger pour être un gros", la mode est à l'infiniment petit, le ridiculement infinitésimal, le mesquin lilliputien et le riquiquitement nain.


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

RIBOULDINGUE 18/07/2009 15:30

Dans ce genre de restau, seule l' addition risque de coller une indigestion ........

A.K.P. 08/07/2009 23:04

... disait celle qui appreciait le Mac Do ...

la marmotte masquée 08/07/2009 19:52

moi toufasson, j'aime pas la roquette!

Ikazuya 08/07/2009 15:53

Va à l'Hipopotamus t'auras à bouffer plein l'assiette pour pas cher et en plus c'est bon ! :D

Manu 07/07/2009 19:21

where is CRAZY ??