Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 100 ciels

une globule méchante jetée nonchalamment sur le monde

Nous sommes tous des Saint-Thomas

Fermons bien les yeux tous ensemble

Il semble que le cerveau humain fonctionne d'une drôle de façon ; il marche avec un bandeau sur les yeux.

Est-ce une quelconque tactique de garde-fou qui lui permet de ne pas trop ouvrir les yeux sur l'inconcevable, est-ce par pur égotisme (moi-moi-moi et moi), est-ce juste par naïveté, voire fainéantise intellectuelle ?

On répéte à Bernadette depuis des années que des enfants crèvent la dalle un peu partout dans le monde, surtout depuis que Daniel Balavoine est mort. On lui dit que, même en bas de chez elle, des gens meurent pendant qu'elle s'envoie un épisode de Tellement Vrai. Oui, malgré les Restos du Coeur et tout ça.

A chaque barbecue, Bernadette devient toute rouge et s'insurge sur la guerre, les violences faites aux humains, l'abattage systèmatique des poussins, et la décadence générale. Elle tape son petit poing potelé sur la table, elle n'est pas du tout contente Bernadette. Pour sa conscience, pour passer de bonnes nuits, parce que bien dormir empêche de trop vieillir, elle envoie chaque mois un petit chèque de 20 balles à une association de lutte contre la faim et les clous rouillés. Elle est comme ça Bernadette : révoltée et généreuse.

Seulement voilà, en ce jeudi matin, à seulement 48h du week-end, une image est venue troubler la quiétude quotidienne de Bernadette. Une image reprise en boucle sur les réseaux sociaux, la télé, et même à la radio, personne ne peut y échapper. Cette photo, bien réelle, sans trucage Photoshop comme celui utilisé pour enfler le cul des Kardashian, montre la vie telle qu'elle est aujourd'hui. L'horreur dans son entière nudité, brute, sans flonflons. On y voit un bébé, mort, échoué face contre terre sur une plage. Les détails sont insupportables, son petit poignet replié sur le sable, son pyjama dévoilant ses mollets encore potelés, sa bouche demi-ouverte...Bernadette ne s'attendait pas à cela. Certes, elle sait que chaque jour, des migrants se noient, mais elle ne les voyait pas comme ça...elle imaginait plutôt des adultes, plutôt vieux, noyés certes, mais invisibles aux yeux des vivants, cachés par des litres d'eau de mer.

Mais parfois, la nature rejette d'elle même nos pêchés.

Non Bernadette, quand on se noit, ce n'est pas sur fond de violons d'André Rieu, ce n'est pas comme quand on boit la tasse, ce n'est pas un petit assoupissement momentané. Quand les migrants se noient, là-bas, dans la mer dans laquelle tu as trempé tes tongs cet été, ce sont des familles entières. Oui Bernadette, des hommes, des femmes, des enfants, des bébés. C'est violent, ils crient, se débattent, ils savent qu'ils vont mourir, ils voient leurs enfants mourir, c'est long, c'est douloureux, fatal et sans-issue.

Alors oui, ce matin, la France, que dis-je l'Europe, le monde, tout le monde est en état de choc. On s'attendait pas à ça, vraiment pas. Surtout pas un jeudi alors qu'on commençait à préparer nos valises pour aller voir les biches à Center Park. On imaginait ces noyades de migrants comme quelque chose de très lointain entre deux barbecues et un épisode des Experts. Des gens inconnus, sans visages qui auraient oublié de se mouiller la nuque avant de se baigner.

"Nannnn mais que dites-vous ? Des enfants meurts noyés ? Vous êtes sûrs ? Prouvez-le sur le champ vil manant !".

C'est vrai quoi, nos enfants à nous, ils se lobotomisent le cerveau sur leurs tablettes, chaussés de leurs dernières paires d'Adidas, goinfrés au Chocapic, et quand ils se baignent c'est à la piscine chlorée municipale, alors on a un peu de mal à imaginer ce qui peut arriver au-delà de nos fenêtres. Hey ducon, regarde un peu au fond du jardin pour voir !

Pourtant, on a l'habitude de voir des horreurs. Non je ne parle pas du dernier Mission Impossible avec Tom Cruise.

Il y a des années, Paris Match avec son "choc des photos", publiait déjà des verités comme celle-çi. Evidemment, on pouvait tourner la page. Avec les réseaux sociaux, on a du mal à faire le tri entre les photos de chatons, les pensées positives à la con "Si tu es à la croisée des chemins, continue tout droit, et sois heureux parce qu'on te l'ordonne, et surtout partage cette pensée avec 20 de tes amis et tu seras beau pour toujours et des pâquerettes te pousseront dans les oreilles", l'actualité politique sans intérêt, et, ciel, diantre, tout à coup une photo sans retouches de notre inhumanité. "Purée je veux cliquer sur la croix, je ne veux pas voir quel monstre je suis, clique sur la croix !!!"

Car oui mes amis, sur cette planète, nous laissons nos enfants crever. C'est comme ça. De pauvres enfants qui, pas de bol, sont nés dans des pays de merde sans Télétubbies, des pays gouvernés par des cons dont la seule idée au réveil est de s'enrichir encore plus en piétinant leur peuple. Oui, regardez bien la vérité en face, regardez bien cette photo puisque c'est ce monde que nous offrons à nos progénitures.

Il y a le monde de Disney, et puis il y a ça.

Ce matin, le monde est en état de choc. Le bébé mort, tout ça.

Demain, on aura droit à une photo du cul de Justin Bieber et tout sera oublié.

Bernadette pourra regarder son épisode des Reines du Shopping en toute quiétude.

Reset.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

K.


Voir le profil de K. sur le portail Overblog

Commenter cet article

Cabinet de voyance 03/03/2016 16:10

Grâce à vous, j'ai pu apprendre beaucoup de choses intéressantes. J'espère en apprendre encore. Je vous félicite pour ces merveilleux partages. Continuez ainsi !